Vivez de grandes aventures dans votre Cokpit, menez de grandes batailles dans l'univers de Gundam Seed / Destiny !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shinn Asuka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Shinn Asuka   Dim 3 Juin - 20:13

Nom : Asuka
Prénom : Shinn
Âge : 26
Sexe : Homme
Nation choisie : Plant
Grade souhaité : Forces spéciales
Possédez vous le SEED : Oui
Nom de l'organisation souhaitée : Z.A.F.T.

Description morale : Humble et courageux, Shinn s'est forgé dans la détermination et l'impitoyable monde de la vie. Il n'a plus rien à perdre vu que sa famille a été ravgée lors d'un combats entre Gundam. Par pur et simple esprit de vengence, il s'est enrôlé dans l'organisation ZAFT jusqu'à en atteindre le sommet. Il essaie de rester calme en dehor de sa MS mais une fois en combat, il relâche toute la colère sommeillant dans son être.
Description physique : Grand et relativement musclé, ses cheveux noirs tombent devant son visage ce qui lui donne une dureté et une sorte de visage effrayant. Effilé, son apparence et sa tenue droite donnent pour impression une fragilité infentile. Ceci est non fondé vis à vis de sa façon d'être générale et surtout de sa façon si particulière de mener les combats.

Nom de votre Mobil Suit : Impulse Gundam
Description de votre Mobil Suit : (Une image vaut mieux que de longs discours)



Différents modes de votre Mobil Suit
:

Force Impulse :

Sword Impulse:

Blast Impulse:

Histoire : dernier post (en écriture)
Post-RP : fais

HS: Reste à venir, le temps joue en ma défaveur, un orage m'oblige à quitter l'ordi A+


Dernière édition par le Mer 6 Juin - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 26
Date d'inscription : 12/12/2006

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Dim 3 Juin - 21:25

Yosh. Bon bon bon ... Ta présentation commence plutôt bien, et j'en suis ravi cheers Je ne me vois pas confier Shinn à quelqu'un non capable de construire un bon RP.

Il y a juste deux mini problèmes : Le premier est la nation choisie, la nation espace n'existe pas, néanmoins jpense que tu voulais dire PLANT ...

Ensuite, Shinn n'a plus 16 ans. Il suffit de lire le background du Forum pour voir qu'il a grandi un temp soit peu quand même ...

Bref, j'ai hate de pouvoir lire le reste de ta présentation, et je te souhaite bonne chance =)

Et n'oublie pas de signer les règles ! Surprised

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-ball-rpg.heavenforum.com
Sakumo Hyui
Admin Tout puissant
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 32
Race : Natural
Experience : 1900/1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 08/02/2007

Stats personnage
PV:
250/250  (250/250)
PA:
250/250  (250/250)
XP:
1900/1900  (1900/1900)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Dim 3 Juin - 22:30

Bienvenue et bonne chance. Presque rien à redire, Asran a déjà dit beaucoup.

Je t'invite à lire Le background : l'histoire se déroule dix ans après les évènements de Gundam Seed Destiny, ton personnage devrait avoir dans les 26 ans et dans le background il a été dit que :

Citation :
Shinn Azuka et Lunamaria Hawke, dorénavant mariés, mènent une vie tranquille en tant que professeurs de pilotage pour Mobiles Suits sur Plant.

Mais si cela te dérange, on peut (peut-être) arranger le background pour que tu n'es pas " la main forcée " >>

Après, tu peux (peut-être) allonger ta description physique d'une ou deux lignes : tu peux décrire le physique de ton personnage. Enfin, tu fais comme bon te semble.

Sinon, j'ai vu que tu visais le grade de Forces Spéciales, je tiens à prévenir qu'un minimum de 57 lignes est demandé pour le post RP [TesT] et qu'après sa sera un minimum de dix lignes demandés. (En sachant qu'il est mieux pour un membre des forces spéciales d'en faire plus.)

Voilà, ne te décourage surtout pas et je tiens à te souhaiter encore une fois bonne chance dans l'obtention de ton personnage que tu auras très certainement.

[PS : Si tu as besoin d'aide, besoin de renseignements, demande à un administrateur, on se fera une joie de t'aider.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:13

Merci beaucoup de vos encouragement. Je me suis fais une petite histoire de 35 pages word pendant l'aprèm. C'est basé sur un garçon qui devient le chevalier d'or Deathmask du Cancer dans Saint Seiya. Je vais vous souhaiter une bonne lecture d'avance.
toutefois, je tiens à vous préciser que je ne connais pas du tout Gundam Seed (PTDR) Par contre, je suis incollable sur Gundam Wing ^^ Toute information complémentaire sur le personnage de Shinn Asakura me serait utile si ça ne vous dérange pas.

Je signe le réglement (lu et approuvé)


Dernière édition par le Lun 4 Juin - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:16

Pedro réveilla Shuna le lendemain de cette première journée. Il accompagna son disciple vers la salle principale qui était installée en salle à manger juste le temps du repas. Shuna mangea mais très peu, sa tristesse lui nouait l’estomac mais il savait que son père n’aurait pas du tout aimé voir son fils dans cet état là, il se força donc à avaler quelques bouchée avant de continuer sa formation. Pedro , lui, était à la table des prêtres et des instructeurs. Il s’approcha du Grand prêtre et dit :

C’est le garçon aux cheveux bleus qui à un bon potentiel.

Parfait, occupes toi de sa formation principale, je m’occuperai de lui plus tard, je veux qu’il soit prêt.

Comme bon vous semblera mon seigneur, mais sachez que si ce que je prédit est exact, dans six mois il sera capable de foutre une raclée à nos meilleurs éléments.

Ne t’occupes pas des autres, formes le, je ne veux plus aucune part de bonté dans son corps angélique c’est clair ?

Absolument monsieur, je le laisse dans un endroit différent du reste du groupe ou je le laisse rejoindre les autres dès aujourd’hui ?

Attends quelques jours, il est fort mais pas assez pour tous les combattre. Restes patient, calmes toi et tout ira bien je te fais confiance.

Je ne vous décevrez pas !

J’y compte bien.

Pedro salua le grand prêtre et sortit de table, les autres instructeurs le regardait avec un air mystérieusement envieux, comme si c’était une chance pour lui que de diriger l’entraînement du jeune garçon. Pedro savait parfaitement que si il faillissait à cette tâche, il le regretterais toute sa vie.

Pedro avança vers son protégé, ce dernier le salua le sourire au lèvre, il ne savait pas ce qui l’attendait mais il était ravis de revoir Pedro. L’instructeur emmena l’enfant dans la salle isolée du reste du temple. Shuna admira à nouveau les murs d’un blanc éclatant. Pedro se tourna vers l’enfant et dit :

On fait comme hier ok ?

Ok !!

L’enfant entama ses exercices avec rigueur. Les coups qu’il portait à son instructeur était déjà plus précis que ceux de la veille. Ses poings étaient rouge mais il frappait encore. L’instructeur arrêta l’exercice qui durait déjà depuis 3 à 4 heures et il donna de nouvelles instructions :

Bien, tu es très habile Shuna, maintenant, je vais riposter à tes attaques et toi, tu devras esquiver mes coups sinon tu aura très mal tu as compris ?

Oui, mais on peut pas faire une pause ?

Non, les pauses c’est pour les ringards et les fainéants. A moins que tu sois soit ringard soit fainéant ?

C’est bon on fait pas de pause alors.

L’enfant reprit de plus belle les frappes et l’instructeur commença à les parer de plus en plus vite. Les coups du garçon étaient projetés dans le vide en un mouvement horizontal du bras. Shuna était fatigué mais il persévérait, plus il se faisait parer, plus il attaquait. L’instructeur regardait avec intérêt , il étudiait la façon naturelle qu’avait le garçon pour frapper les autres. Il paraît inlassablement les coups de son apprenti et une fois qu’il eut marre de parer, il riposta avec violence dans le ventre du jeune garçon. Il regarda avec sadisme le petit corps fragile de son disciple tomber sur le sol. Il se remit en position de combat et hurla :

Lèves toi !!!

J’ai mal,….

LEVES TOI OU JE TE FRAPPE AU SOL !!!!!!

L’enfant meurtri par le coups que venait de lui porter son instructeur se releva lentement, il souffrait et ça se lisait facilement sur son visage. Pedro le regarda avec attention et en faisant ressentir une certaine forme de confiance et de soulagement

*C’est lui, ça ne fait aucun doute.*

Le jeune disciple était à présent sur ses deux pied, il était décider à continué son entraînement. Il recommença à frapper l’instructeur, ce dernier ripostait maintenant systématiquement ne laissant aucun répit au pauvre garçon. Shuna esquivait un coup sur trois de son adversaire, et il se relevait avec de plus en plus de difficulté lorsque le coup heurtait son corps fragile. Après plus de treize heures d’entraînement intensif non stop, Pedro raccompagna Shuna dans le dortoir et il attendit que son petit protégé s’endorme.

Shuna poursuivit cet entraînement extrêmement intensif pendant une dizaine de jours, une fois que Pedro fut sur qu l’enfant était prêt, il l’emmena dans la d’entraînement commune. Il y avait une vingtaine d’enfant qui combattait dans cette pièce. Ils était généralement par trois, deux qui combattait et un qui se reposait. Chacun des groupes était surveillé par un instructeur. Le système était visiblement le même depuis longtemps, on voyait l’habitude dans les gestes de jeunes enfants.

Pedro emmena Shuna dans le groupe des plus faibles combattant du Temple. L’enfant se mit d’abord sur le côté, il regarda les lustres en ors, les armes, les affaires des autres les quelques petites tables avec des tasses de thé dessus. Il aimait cette grande salle qui avait cette espèce d’atmosphère familiale tout en gardant les côtés stricts de l’établissement. Un autres garçon vint le déranger et lui dit :

C’est ton tour le nouveau !

Shuna se leva en regardant l’inconnu avec mépris, il ne prit même pas la peine de lui répondre. L’autre enfant fut étonner de cette réaction alors que Pedro se félicitait lui même de ce qu’il avait fait de cet enfant en à peine quelques jours. Le dernier membre du groupe se mit en position de combat de façon assez machinale. Shuna prit sa position habituelle attendant l’attaque de son adversaire. Ce dernier ne voyant aucune réaction de la part de Shuna attaque directement comme si il prenait son adversaire pour un débutant n’ayant jamais combattu de sa vie. Shuna esquiva facilement le coup de son minable adversaire avant de le frapper une dizaine de fois dans le ventre. Le jeune garçon qui lui servait de punching ball tomba sur le sol en gémissant. Shuna le regarda avec plus de mépris que l’autre. L’autre en question souilla son pantalon rien qu’en voyant celui qu’il devait en principe combattre.

Pedro admira avec joie le combat que son jeune disciple venait de livrer. Il arrêta Shuna avant qu’il n’attaque le suivant et il le changea de groupe.

En à peine six mois de temps, Shuna était passer au premier étage du temple. Cet étage était normalement réservé aux enfants âgés d’entre 8 à 12 ans . Shuna arriva donc face aux quelques pré- adolescent que peuplait l’étage supérieur. C’était exactement les mêmes pièce qu’au rez de chaussée mais avec des enfants plus grands . Le jeune garçon arriva à peine âgé de 5 ans et 7 mois. Les autres membres de cette partie du temple avaient pour coutume de bizuter les nouveaux grâce à un jeu appelé « L’arène ». Ils décidèrent que malgré son âge si il était là il devrait se confronté à l’arène. L’arène, c’est en fait trois adversaire armés de bâton qui frappe celui qui vient d’arriver. Les coups à mains nues son interdit tant que les trois membres de l’arène son armés. Dès que l’un n’a plus d’arme, on peut le frapper. Shuna fut donc mis au centre de ce jeu hors du commun. Ses adversaire étaient âgés respectivement de 9, 10 et 12 ans. Shuna avait la peur au ventre alors que Pedro assistait comme à son habitude, les combats de son élève.

Les trois ennemis de Shuna se mirent en cercle autour de lui. Ils frappèrent en même temps, l’enfant ne réussit à esquivé qu’un seul des coups qui lui étaient assénés. Les deux autres bâtons le heurtèrent de plein fouet lui infligeant de terrible douleur dans tout le corps. Ses ennemis frappèrent à présent aléatoirement, Shuna esquiva tous les coups avec insolence. Alors qu’un de ses ennemis attaquait horizontalement, Shuna attrapa le bâton fermement et il balança un grand coup de sa nouvelle arme en plein dans la tête de celui qu’il venait de désarmé. Il esquiva les coup de ses adversaires comme lui avait apprit Pedro qui le regardait de façon admirative. Shuna avança et désarma un autre adversaire en lui assénant un grand coup de pied dans les parties génitales. Il termina le combat face à un dernier adversaire qui semblait être le plus puissant des trois. Il para les coup de Shuna avec aisance et riposta avec précision. Le jeune garçon se relevait à chaque fois provoquant l’étonnement de son adversaire du jour. Shuna retomba une fois de plus face contre terre suite à un essai misérable de blesser son ennemis. Il se hissa sur ses deux pieds à l’aide d’une table qui était proche de lui. L’adolescent qu’il avait pour adversaire ne croyait pas ce qu’il voyait. Alors qu’il était le plus fort de sa promotion, un enfant de 5 ans arrivait à le tenir en égalité. Il chargea alors vers son ennemis, il était fou de rage. Shuna esquiva le coup et ramassa son bâton en glissant sur le parquet. L’ado attaqua à nouveau et là, Shuna sauta part dessus son adversaire et il le frappa à la tête en l’assommant .

Suite à ce combat Shuna fut accepté parmis les adolescent du deuxième étage et il s’entraîna pendant six mois avec eux, il était devenu leur emblème, la force pure dans 90 cm de muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:17

Pedro faisait son rapport journalier au Grand Prêtre qui attachait de plus en plus d’importance dans ce jeune garçon,…..

PARTIE 3

Shuna avais à présent une chambre pour lui tout seul au premier étage. Il était heureux de ne plus partager son lit avec un gamin braillard. Sa curiosité fut éveillée dès son arrivée dans cette deux étape de son entraînement. Il sentait quelque chose en lui qui avait changer mais il ne savait pas vraiment quoi.

Pendant ce temps, au plus haut étage de ce mystérieux temple se trouvait le Grand prêtre. Pedro était avec lui et ils discutaient d’un sujet bien précis.

Où en est l’enfant Pedro ?

Il progresse environ 12 fois plus vites que la moyenne des enfants. Il a fait en six mois ce que les autres font en six ans.

Bien, il est donc au premier étage si je comprend bien.

C’est cela monsieur, mais son bio organisme ne change pas assez vite pour la force qu’il a. Il devrait faire le double de son poids actuel et surtout il devrait avoir 5 ou 6 ans de plus. Il n’est pas assez mature pour continuer ainsi.

Oui, je le sais mais il est trop tôt pour le premier essai et vieillir son organisme aussi rapidement est extrêmement dangereux. Il ne faut pas le perdre !

Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, si il ne vieillit pas plus vite que prévu par son organisme on le perdra.

C’est assez ennuyeux attendons encore un peu et ensuite nous aviserons en fonction de l’ampleur du problème. Ca te rassure ?

Non, je ne veux pas perdre le seul ayant la chance de pouvoir revêtir le Masque de Mort. Vieillissez le dans le mois sinon nous le perdront.

Ne me donnes pas d’ordre Pedro !! Et surtout ne parles pas du masque de mort ! Nul ne dois en entendre parler !

Excusez moi maître je me suis laissé emporter

J’ai remarqué ! Continues à t’occuper de lui, si tu estimes qu’il faut vraiment qu’il vieillisse, je le ferai mais dans deux semaines minimum c’est bien clair ?

Comme de l’eau de roche monsieur.

Pedro salua son maître et il sortit de l’énorme bureau de son supérieur avec l’impression étrange qu’il n’allait plus vivre très longtemps. Il descendit trois étages par les escaliers principaux pour rejoindre son disciple au 1e étage.
Shuna était en train de s’entraîné face au meilleur de l’étage. C’était Pablo, un jeune homme vigoureux aux qualités de combats multiples. Ils venaient tout juste de commencer et on ressentait une tension entre les deux adversaire. Du haut de ses 6 ans, Shuna était largement plus petit que Pablo mais il restait concentré sur son objectif, la victoire.

Shuna subit le premier l’assaut de son adversaire, il bloqua avec un défense irréprochable toutes les attaques que son adversaire voulait lui faire subir. Tout en gardant sa position défensive, Shuna riposta à plusieurs reprises sur son adversaire. Pablo se contenta de bloquer deux coups et d’encaisser les autres sans vraiment être inquiété. Il ne continua pas le bars de faire de riposte . Il s’arrêta et provoqua littéralement le jeune garçon par des geste mal placés et des quolibets pas très flatteurs. Shuna démarra au quart de tour et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il se prit quatre coups de poing dans le ventre et à peu prêt autant de coup de genou dans la tête. Pablo ne laissait transparaître aucune pitié de son visage bien qu’il ne voulait pas blesser gravement le pauvre Shuna. L’enfant se releva de ses coup et par un phénomène encore inexplicable, il grandit à une alure fulgurante. Son corps venait de prendre en environ 5 secondes tous les changement qu’il aurait du subir en 5 ans. Shuna avait maintenant la même taille que son adversaire, sa force était décuplée proportionnellement au développement musculaire qu’il venait de subir.

~Pensées de Shuna ~

Mais que m’arrive t il ? Je suis de la même tailla que pablo, pourtant je n’ai perdu connaissance que deux ou trois centièmes de secondes. Et puis, mon esprit s’est aussi développé, je n’ai jamais pensé de cette façon. Suis je réellement à ma place ici, que dois je faire . Je suis perdu.
~Fin des pensées de Shuna~

Shura se redressa en revenant dans le monde qui l’entourait. Pablo était étonné de ce qui venait de se passer. Pedro qui n’en croyait pas ses yeux courut chercher le Grand Prêtre. Celui ci descendit à toute allure pour être sur que Pedro n’essayait pas de le duper. Arrivé dans la salle de combat il resta bouche bée devant le physique d’athlète du jeune homme qu’était devenu Shuna. Le maître des lieux prit la parole :

Continuez ce combat, il me paraît évident que l’issue de cet affrontement fera avancer les choses qui nous entourent. Allez y !

Les deux combattant se foncèrent droit dessus. Le choc fut violent et Pablo fut projeté une dizaine de mètre en arrière. Le corps de l’adversaire de Shuna retomba lourdement sur le sol. Pablo avait mal. Shuna s’amusait et s’étonnait du pouvoir qu’il venait d’acquérir. Il venait de terrasser un combattant expérimenté en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Pedro et le Grand Prêtre regardaient le jeune garçon les yeux emplit d’une émotion rare en ces lieux.
Pablo se releva avec détermination. Il sentait le méprit dans tous les gestes de Shuna. Celui ci ne se privait pas de rabaisser son adversaire avec sadisme. L’assaut vint une fois de plus de Pablo, son poing fonçait droit sur le visage de Shuna. Ce dernier bloqua l’attaque et cassa le bras de son adversaire en une rotation lente. Le radius et le cutus du bras droit de Pablo émirent des craquement sonores effroyables. Tous les élèves firent une grimavce en entendant ce terrible son. Mais un son n’arrivant jamais seul, il fut rapidement suivit des gémissement de Pablo qui souffrait le martyr.

Shuna eut une léger rictus alors qu’il tournait encore le bras pour faire souffrir l’ennemi qui souffrait devant lui. Il s’amusait en entendant les hurlements continus que poussait Pablo. Il ne s’occupait pas des autres qui était au bord des larmes en voyant que le bras avait déjà fait cinq tours sur lui même. La blessure était sévère et Pablo suppliait Shuna de le lâcher. Celui ci n’en fit rien et il commença à frapper Pablo au visage. Le Grand prêtre n’osait pas interrompre Shuna. Ce n’était pas de la peur, il voulait savoir jusqu’où il était capable d’aller sans que personne ne le dérange.

Le visage de Pablo ruisselait de sang de tout son long. Shuna ne le trouvait plus vraiment drôle alors le corps meurtrit de Pablo ne servait plus de jouet mais de punching ball. Les hématomes bleutés couvrait tout le corps du malheureux qui servait de défouloir à une espèce de sadique sans limites. Shuna arrêta tout mouvement de torture et il posa une question à Pablo :

Es tu prêt à me supplier pour survivre ou veux tu te battre pour acquérir cette récompense ?

Je … suis. … prêt à te ……supplier…. S’il te plais…. Laisse moi vivre….

Non, j’ai horreur des sous merdes qui s’abaissent à supplier un homme pour vivre.


Shuna s’approcha de Pablo et il lui craqua la nuque avec férocité. Le Grand prêtre se leva et il désigna deux élèves pour sortir le cadavre de l’établissemnt. Les deux enfant prirent leurs camarade en pleurant alors que Shuna suivait le Grand Prêtre jusqu’à son bureau.

Shuna comment à tu fais pour grandir aussi vite

Aucune idée et je ne m’y intéresse pas d’ailleurs.

Bien, pourquoi ne l’as tu pas laisser vivre ?

Pourquoi pas ?

C’est mal de tuer sans raison tu sais.

J’avais des raisons.

Lesquelles cher ami ?

On ne peut pas faire confiance à quelqu’un qui est prêt à donner quelque chose contre sa survie. Il était un risque potentiel mais réellement je ne sais pas en quoi il était risqué pour moi de le laissé vivre,…

Hum, c’est intéressant, voudrais tu suivre un enseignement spécial avec moi ?

Si vous m’apprenez à devenir plus fort que n’importe qui d’ici ça me va.

Bien je vais commencer par falsifier ton age vu que tu ne ressemble plus du tout à un enfant de 6 ans. On va dire que tu as 11 ans ça te va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:17

Non, je préfère le douze si sa vous dérage pas .

Va pour douze ans alors.

Le prêtre écrivit sur un petit morceau de papier le nécessaire et il le remit à un homme qui attendait près de la porte. Il s’assailla à nouveau et poursuivit :

L’entraînement sera très dur, et d’abord je dois te mettre dans une méditation longue et profonde, l’acceptes tu ?

Oui, si c’est le meilleur moyen pour augmenter ma puissance alors j’acceptes sans aucne hésitation.

Le maître posa sa main sur le front de Shuna et il lui envoya une sorte de flux énergétique qui le plongea inexorablement dans une méditation profonde, très profonde,……

(Réellement, j’expliquerai dans le poste d’après ce qui c’est passé en lui durant ses deux ans de méditation. J’espère que sa te dérange pas sinon je le fait de suite.)

~Méditation de deux ans~
Shuna arriva en lui, c’était une sensation vraiment bizarre, il ne voyait rien, ne savait rien. Il n’était plus qu’un infime partie d’un néant infini. Il essaya d’ouvrir les yeux dans un espoir qu’il sentait déjà vint. Il n’avait plus d’yeux, plus de voix, il n’arrivait pas à toucher quoi que ce soit, son goût n’était d’aune utilité et le milieu dans lequel il se trouvait était parfaitement insipide et aucun son n’était perceptilble. Aucun de ses sens ne pouvait l’aider dans cette situation. Une voix raisonna alors en lui, elle était en lui car il ne la sentait pas provenir d’ailleur que de son propre corps. Cette voix était rauque, on sentait clairement la sagesse dans les intonations qu’il mettait à mot. On ressentait l’intelligence sans même avoir la moindre idée de qui parlait. Il dit ceci :

Le plus grand des sens ne réside pas aux travers des organes sensoriel.

Qui êtes vous et que voulez vous dire !!

Je suis toi, mais un toi que tu n’as pas encore la moindre idée de l’importance, tu ne connaît rien à toi même, tu ne fais que ressentir ce que je traduis dans ton esprit. Et en ce jour, je dois t’apprendre à faire mon boulot : exécuter sans la moindre émotion toutes les tâche qu’un corps peut imposer à son esprit.

Foutaises !

C’est si surprenant d’apprendre que les émotions sont facultatives à toute vie humaine ?

Oui, ce l ‘est, on m ‘a toujours apprit à laisser mes émotions guider mes actes !

Je ne savais que l’on pouvait enseigner un tel tissus de conneries ! Maintenant tu va comprendre ce que le mots pouvoir signifie !

L’esprit sommeillant en Shuna le bloqua de partout, il allait provoquer la destruction de toutes les émotions de ce dernier, comme l’exige toutes les méditations . Il retira d’abord la peur, fléau de l’orgueil humain et arme de destruction des esprits faibles. Il poursuivit par la tristesse, émotion montrant les faiblesses d’un être, puis par la colère, émotion empêchant les actions réfléchie, il passa ensuite par l’amour, émotion futile laissant de l’attachement en toute et empêchant la destruction de toutes les menaces possible. Il continua par le bonheur, le bonheur fait baisser la garde de quiconque qui en abuse. Il anéantissa toutes les autres émotions que pourrait éprouver Shuna dans sa vie, il le laissa tomber comme une vieille poubelles sans importances. Shuna avait l’impression que ce moment avait duré une éternité, il était à bout, il souffrait d’une douleur profonde et supérieure à toutes celles qu’il avait pu connaître. L’esprit qui venait de le formater comme un disque dur s’approcha et lui dit :

Tu va tout oublier de ce que tu as vécu avant ton réveil, tu ne connaîtra ni nom, ni naissance, ni même de ce qui vient de se passer, les seules choses que tu dois savoir seront à jamais graver dans ton esprit. Voici les dernières recommandations que la méditation doit t’apporter :

Obscurité et lumière, sagesse et folie, forces et faiblesses, amour et haine, victoires et défaites. Tels sont attributs liés au monde entourant chacun des pas d’un être, chacun de ces attributs ne peut exister sans son contraire, et c’est dans son contraire qu’il trouve tout son sens. La puissance est éphémère mais les actes qui en découlent résonneront dans le monde pour l’éternité. Un pouvoir nécessite une utilisation justifiée et non justifiable. Il faudra que tu prouves que tes gestes ne sont pas issus d’un sentiment quelconque, il faudra être dénué d’émotion. Si tel est ta détermination, alors tu pourra tout faire, que ce soit le bien comme le mal. Nul n’échappe aux choix d’une vie et toi, tu ne devras pas faire d’erreur, car toute erreur est fatale quand elle est imprévue. Tous tes espoirs résident en toi et en toi seul et tu es le seul à en connaître les conséquences,…..

~Fin de la méditation ~

Shuna ouvrit les yeux. Le Grand Prêtre était assis en face de lui exactement au même endroit que quand il l’avait mis en méditation. Il avança sa mains noueuse, aux égratignure diverses et il toucha le front de l’adolescent qu’était devenu Shuna. Il retira sa main et dit :

Comment t’appelles tu ?

Je ne sais pas .

Le Grand prêtre dévisagea Shuna avec une fierté grandissante dans ses yeux il lisait dans l’âme de son disciple en silence. Shuna se sentait très mal, il était à la fois triste et à la fois heureux, il ressentait toutes les émotions en même tant comme si tout les événement les plus heureux et tous les événement les plus malheureux s’étaient rassemblés en lui. Il était perdu, perdu en lui, comme une aiguille dans une botte de foin. Il ne savait pas quoi faire, et ça le désolais et sa le plongeait dans un désespoir profond que personne ne pouvait même imaginer. Il aimait tout et rien. Il se sentait comme une machine qui retirait ses qualités et ses défauts pour ne plus savoir qu’une seule chose. Il observait l’intérieur de lui même comme on observe le paysage à travers la vitre de la voiture. Son cœur était lourd mais il ne savait même plus pleurer tant il rejetait toutes ses émotions. Il ressemblait à cadavre qui se décomposait. Son corps était devenu chétif et il ne semblait même pas avoir la force de soulever une cuillère à soupe pour se nourrir. Il ressemblait à tout sauf à un combattant de talent plus puissant que la majorité des personnes. Il avait même du mal à respirer.

Le grand prêtre le souleva et l’emmena dans son lit. Il remonta la couette sur son disciple avec douceur. L’homme était devenu le seul lien que Shuna pouvait encore avoir avec le monde extérieur. Le prêtre chuchota à l’oreille de son élève qu’il était tant de dormir et qu’il ne devait se soucier de rien car il se sentirait bien mieux le lendemain.

~ Cauchemar de DeathMask
Une brume naissante entourait une grande maison éclairée par le clair de lune. Des hommes étaient présents, certains avaient des armes à la ceinture mais d’autre étaient nus comme des vers. Il s’agissait d’une exécution, environ quarante personne allaient être tuées. Les soldats placèrent les condamnés en rang. Un commandant sortit son épée du fourreau qui pendait à sa ceinture. Il la tenait fermement de sa main droite. Deux soldats moins expérimentés allumèrent des torches et dirent :

« Selon l’articles 156 du codes militaire, vous êtes condamnés à la mort suite à la divulgation d’informations à des espions ennemis. Toutes personne ayant aidé de près ou de loin cette divulgation vont observer le même châtiment. Que dieux aie pitié de vos âmes. »

Il firent un pas en arrière tout en éclairant la première personne à subir le châtiment. Le commandant s’approcha et il trancha net la gorge du prévenu, éclaboussant son costume militaire du sang du traître. Il poursuivit les exécutions dans l’ordre du rang . Un seul des quarante esseya de fuir. Les officiers mineurs sortirent leurs revolvers et ils tirèrent une bonne dizaine de balles touchant leur cible sans aucune difficultés. Le malheureux tomba sur le sol et il mourut de l’hémorragie environ trente minutes de souffrances plus tard.

~Fin du cauchemar~

Shuna se réveilla en sueur. Il ne savait toujours plus qui il était, la seule chose qu’il ressentait encore était la solitude. Il était épuisé, et ne comprenait rien au rêve qu’il venait de voir pendant son sommeil. Le Prêtre était dans la chambre lui aussi à la même place que lorsque il rassura Shuna avant de le laisser dormir. Shuna fut étonné de voir qu’il avait de la compagnie, il ne ressentait ni gaieté ni tristesse. Il raconta pendant une vingtaine de minutes le rêve qu’il avait fait durant sa nuit. Le prêtre écoutait même si on voyait clairement sur son visage qu’il n’en avait strictement rien à foutre. Une fois histoire racontée à la seule personne qu’il côtoyait depuis maintenant deux ans, Shuna ne se sentait même pas soulager de ce fardeau. D’ailleurs, il ne ressentait pas de tristesse pour ce gens, aucune compassion où même aucune pensée. Il commençait à croire qu’il n’était plus capable de ressentir la moindre émotion vis à vis des autres personnes. Peut importe ce qu’il se passait devant lui, il ne ressentait rien qui pouvait l’aider, ou même le rendre humain. Il se transformait petit à petit en une machine infernale ne connaissant ni limites ni même émotions.

Shuna se sentait unique, jamais il n’avait sut trouver le mot qui pourrait définir cette étrange sensation qui sommeillait en lui. Il était unique, avant, il se sentait d’une banalité déconcertante mais à présent il pensait que nul ne pourrait devenir ce qu’il est et qu’il ne saurait jamais devenir quelqu’un d’autre. Le grand prêtre lui souriait constamment, comme si il s’auto félicitait de cette magnifique réussite qu’était devenu Shuna. Alors qu’il l’observait il se dit qu’il était temps de faire le premier essai même si cela était extrêmement dangereux.

Le vieil homme aida Shuna à se lever, il le porta ensuite jusqu’à son bureau. Il s’asseya en face de lui comme à son habitude et dit :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:18

Je ne vais pas te mentir, je vais faire quelque chose pour toi que nul ne pourra jamais faire, je vais te donner une nouvelle vie. Maintenant, tu ne répondra qu’au pseudonyme de Deathmask. Ne laisse personne t’appeler autrement. Tu es le seul à pouvoir porter ce nom et tout autre surnom grotesque ne serait que juron as tu bien compris ?

Oui, j’ai compris.

Parfait, alors suis moi.

Le Grand prêtre ouvrit une porte aux gravures étrange, c’était un langage ancien, d’une provenance inconnu à Deathmask, comme beaucoup d’autre chose d’ailleurs. Il suivait inlassablement son maître dans la descente d’escaliers en colimaçon. Les marches paraîssait ne trouver fin qu’au centre de la terre tellement elles était nombreuse. Au fur et à mesure que Deathmask descendait ces marches de béton et de pierres il sentait quelque chose de puissant, et surtout, quelque chose de vraiment particulier qui l’attirait de plus en plus vers cette pièce cachée des yeux de tous comme le secret inestimable d’un grande famille ou comme tout l’argent du pays dans un même coffre.

Le vieux prêtre posa le pied sur le sol enfoui dans les profondeur du temple, ce n’était que de la pierre qui décorait le lieux. Un tapis de combat s’étalait sur le sol comme une vie s’étale sur les années d’une existence. Un seul socle ne ressortait du sol, c’était le présentoir d’un objet qui était entouré d’une étrange obscurité. Le grand prêtre s’approcha de cet artefact comme il appelle . Il tendit le bras vers Deathmask en invitation à le rejoindre. Deathmask hésita quelque peu, qu’était ce ? Est ce que cet objet est dangereux, est il contrôlable, comment une telle puissance pouvait émaner d’un simple bibelot ? Tant de questions auxquelles Shuna ne trouvait pas de réponses. Il se décida finalement et il s’approcha d’un pas lent vers son mentor. Sa détermination était ébranlée par l’hésitation qu’il éprouvait vis à vis de cet étrange objet dont il n’ apercevait même pas les formes. Le vieil homme laissa approcher son disciple tout en lui souriant, il était fier de pouvoir enfin remettre ce bien à quelqu’un le méritant.

Deathmask, voici ta destinée, le Masque de Mort a attendu son maître des années durant lesquelles je n’ai pu trouver le repos. Prends le dans tes mains et pose le sur ton visage.

Bien.

Deathmask posa ses frêles mains sur cet objet qui avait bel et bien l’aspect d’un masque, il sentait une force emplir son corps au fur et à mesure qu’il avançait le masque vers son visage. Il finit par le poser dessus. Son esprit fut envahi par des cris, des pleurs, des souffrances. Il ressentait le mal en lui, comme si cette souffrance était l’alimentation qui l’aidait à vivre. Le corps meurtri de Shuna reprit des formes d’athlète petit à petit. Shuna se sentait bien, il aimait cette force qui germait en lui comme un bourgeon naissant. Il savait que ses capacités n’étaient qu’à leurs commencement, il aimait se savoir en armonie complète avec cette puissance.

Le vieux recula en regardant attentivement tous les changements qui s’opéraient sur son meilleur élève. Il sentait que sa quête touchait à sa fin et il se soulageait de donner son fardeau à quelqu’un d’autre. Il voulut partir mais Shuna reprit ses esprits à ce moment là. Tout s’immobilisa, comme l’implosion précédant l’explosion. Le prêtre fut stopper net dans sa lancée et Deathmask avança droit vers lui. On sentait dans ses gestes des envies peu scrupuleuses de meurtres. Le grand prêtre à l’assurance qui n’avait pas de limite devint très vite ce que Deathmask appelait une sous merde aux principes bafoués par l’envie de survivre.

Vous saviez pertinemment que j’allait vous tuer après avoir acquit cette puissance. Pourquoi m’avoir aider à l’obtenir ?

C’était ma destinée.

La destinée de l’homme est de disparaître, pas d’aider la personne qui va te tuer.

C’était ma mission, on m’avait remit ce masque et on m’a obliger à fonder cette école pour trouver le porteur du Masque de Mort.

Bien, si tu es assez stupide pour accomplir ce genre de mission ingrate, alors je ne peux pas te retenir dans le monde des vivants n’est ce pas ?

Fais ce que tu as à faire mais ne me fais pas souffrir.

C’est le moindre que je puisse faire pour vous cher maître.

Deathmask s’approcha au plus prêt de son maître, il attrapa sa tête et il lui fit faire un tour complet. Il lâcha prise et laissa tomber le corps inerte du vieux monsieur qui lui avait tou appris. Deathmask remonta les escalier avec froideur. Sa lenteur était synonyme de sang froid. Deathmask ne ressentait plus aucune émotion. Il ne s’amusait même pas quant il tuait, c’était simplement une nécessité. Une fois de retour dans le bureau du Grand Prêtre, il trouva Pedro accompagné des autres instructeurs qui attendaient le retour de leurs chef. Voyant que la seul personne à remonter était Shuna ilsdemandèrent :

Shuna où est le maître et que fais tu avec un masque sur le visage ?

Je ne suis pas Shuna incapable, mon nom est Deathmask !!! Ton maître est en bas des escalier, la tête ayant fait un tour de 360° il n’est plus très en forme pour vous parler.

Enfoiré ! Comment à tu pu tuer notre maître à tous ! Il t’a aimer, nourri, apprit à te battre comment à tu pu !
Choisissez, êtes vous avec ou contre moi ?

Nous somme tous contre toi !

Pedro fit taire l’instructeur qui avait prit la parole. Il se tourna vers ses confrères et dit :

Il a sur lui le Masque que le maître nous a fait essayer. Il est plus puisant que nous tous réunis. Je m’oppose à lui et je vous laisse à vos choix.

Tous les instructeurs réfléchirent à ce qu’ils allaient faire. Ils se mirent l’un après l’autre aux côté de Pedro montrant leurs détermination à venger leurs vieux maître. Aucun ne s’associa à Deathmask alors qu’il était largement dominant aux autres combattant se trouvant dans cette grande pièce. Il se positionna pour recevoir l’attaque et dit :

Vous allez tous rejoindre le vieux fou en enfer !!!!

Les instructeurs attaquèrent, il avaient tous des techniques de combats diversifiées, Deathmask bloquait et ripostait, ses adversaire lui donnait plus de fil à retordre que prévu. Il s’échappa de la mélée et il empoigna un des hommes qu’il avait pour adversaires. Ce dernier essuya des coups d’une extrême violence, son visage dégoulinait de sang, il avait perdu la vie au dernier coup, après avoir souffert pendant la plus longue minute de sa vie. Les autres regardèrent le corps sans vie de leurs ami, ils pleuraient, leurs colère montait alors que le combat venait à peine de commencer. Ils ré attaquèrent, Deathmask esquiva les coups avec facilité, toutes ses ripostes étaient fatale à un instructeur du temple. Après une heur de combat acharné, il se trouvait seul face à son premier maître, Pedro.

Qu’es tu devenu,….

Ce que l’on voulait que je sois.

C’est le grand prêtre qui le voulait, pas moi !

Je men fiche, tu mourra pour t’être interposer à ma volonté.

Deathmask attaqua et son poing défonça la cage thoracique de Pedro, faisant ressortir les côtes dans un bruit atroce. Pedro perdit la vie au rythme de son cœur qui décéléra jusqu’à se stopper. Deathmask descendit les autres escaliers, il allait frapper un enfant quand,…….

….. le Masque de Mort se brisa. Deathmask se trouvait impuissant devant cette étrange situation. Il n’était pas vraiment surpris que le masque aie cassé, il était plutôt surpris que cela ce soit passé si rapidement. Mais, malgré la perte de ce mystérieux artefact, Deathmask sentait encore la puissance en lui, comme si l’objet lui avait légué cette force avant d’être détruit. Le seul véritable changement que ressentait Deathmask depuis qu’il avait perdu son bien était le contrôle de sa puissance. Elle agissait en électron libre, elle ne lui obéissait plus du tout . Devant ce problème, Deathmask perdait entièrement le contrôle, et comme quelqu’un de normal, il sentait la colère monter en lui.

* C’est impossible, le vieux fou m’avait dit que je ne ressentirais plus jamaias la moindre émotion,….. Que se passe t il, ? Il m’aurait mentit ? Non je ne le crois pas ! Il s’est servit de moi comme d’une marionnette !!! J’étais son objet et j’obéissais à toutes ses volontés, je suis un incapable. *

Deathmask tomba à genoux, perdu par ces propres pensées. Il venait enfin de se rendre compte que durant toutes ses années il n’avait été que le sujet d’une manipulation menant à le rendre incontrôlable. Il était hors de lui, le vieil homme s’était foutu de lui durant plusieurs années, il a à jamais bafoué la dignité de Deathmask.

Sa colère montait, montait, comme la lave remonte jusqu’au cratère avant d’exploser dans une énorme explosion. La puissance de Deathmask montait proportionnellement à sa colère, il était sous l’emprise de sa propre force. Il devenait une véritable bombe humaine tant son contrôle était improbable, l’émotion qu’il arrivait à éprouver le guidait dans sa conduite et il suivait cette voie aveuglément comme si c’était la seule solution pour le soulager de ce terrible malheur.

L’enfant qui était face à lui était pétrifié de peur, il ne savait plus bouger. Les autres gosses s’enfuyaient, sachant pertinemment que Shuna était parfaitement incontrôlable et que sa puissance était sans limite. Shuna hurlait son désespoir dans des cris long et douloureux. Les enfants quittaient en courant les lieu, ils avaient peur. Les émotions de Deathmask arrivèrent à leurs apogées laissant la puissance sans aucun contrôle. Alors qu’il livrait entièrement sa puissance à ses émotions, les murs explosèrent dans un fracas sans précédant . Tout être ou tout objet se trouvant dans les deux cents mètres à la ronde furent balayés par cette force immense émanent du corps de Shuna. Sa force se calmait en toutes ses émotions retombèrent. Shuna tomba sur le sol, il était dans un état pitoyable, au beau milieu du cratère qu’il venait de généré uniquement avec sa force. Il ne savait pas ce qu’était cette force mais il la savait dangereuse et il voulait réussir à la contrôler.

Une dizaine de jours plus tard, Shuna se réveilla. Il était dans une pièce blanche, son corps blessé était allongé sur un lit extrêmement confortable. Il se sentait en sécurité. Une dame habillée de blanc entra dans la pièce. Elle fut étonnée que le garçon aie les yeux ouverts. Elle s’approcha de lui, son parfum raffiné arrivait aux narines de Shuna avec douceur. La jeune femme inspirait la gentillesse et la générosité.

Comment tu t’appelles ?

Je ne sais pas madame, on m’appelle Deathmask, c’est tout ce dont je me rappelle .

Deathmask ? Cela ressemble étrangement à un pseudonyme d’un combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:18

Oui, j’était dans une école d’arts martiaux.

Ha bon, et pourquoi tu voulait faire des arts martiaux ?

J’était obliger, on m’a emmené là bas mais je sais plus ce qu’il s’est passé avant.

Quelle age as tu ?

14 ans madame.

Ok, sinon comment tu te sens, tu as mal quelque part ? Tu es fatigué, t’as envie de vomir ?

Rien de tout ça madame, je voudrait juste savoir où je suis .

Tu es à l’hôpital mon jeune ami !

Qu’est ce que je fais à l’hôpital, je vais parfaitement bien moi.

On t’as retrouvé au milieu d’un cratère, il y avait des morts partout, il était improbable de retrouver des survivant, mais on t’as vu toi, au beau milieu du cratère.

Ha

Shuna eut soudain une espèce de vision. Il se revoyait lui même en train de combattre les instructeurs, il se voyait les tuer un à un grâce au pouvoir du Masque. Il revoyait le jeune garçon qu’il n’avait pas réussit à touché. Il voyait son Masque voler en éclats. Il revivait ses sentiments profonds qui amenèrent sa puissance à son paroxysme. Il voyait l’explosion sortir de son corps, tuant et détruisant tout sur son passage. Il se rendait compte qu’il n’était pas vraiment lui même en ce moment, le voile tomba et ses trait redevinrent durs , comme lors de son entraînement. Il reniait toutes se émotions avec impériosité comme si elles ne faisaient que de le rendre fragile et incapable. La doctrine du vieux maître reprenait son empleur et il déclara à la femme qui était en fait une bête infirmière :

Si il sont morts c’est qu’il y avait une raison. Tant pis pour et tant mieux pour mi, sa fera des incapables en moins !

Ce n’est pas gentil de dire ça des morts !

Qu’est ce que tu veux que ça leurs fasse, il ne vont pas ressusciter pour se venger !

Mais tu es monstrueux !

Ouais un peu comme ton physique !

L’infirmière sortit, folle de rage. Elle alla chercher un des membres du service psychiatrique. Elle était persuadée que le garçon avait un problème mais elle ne savait pas le résoudre d’elle même. Le psy arriva, elle lui expliqua le changement soudain de tempérament du jeune garçon alors qu’elle lui parlait avec gentillesse. Il marcha calmement vers la chambre après avoir pris note de quelques détails que l’infirmière venait de lui donner. Il frappa à la porte par courtoisie et attendit la réponse de l’enfant. Ce dernier invita le visiteur à entrer dans sa petite chambre en lui disant la formule appropriée. Le psy entra, il savait pertinemment que son calme et son sang froid allait être mis à rude épreuve. Il commença son entretien.

Bonjour, je suis Kroger, Karl Kroger, psychiatre de l’hôpital et toi comment t’appelles tu ?

T’as demandé à l’infirmière avant d’entrer, je suppose qu’elle à dut te le dire .

Le psy griffonna deux ou trois mots sur son carnet avant de poursuivre.

En effet elle m’a dit que tu t’appelait Dathmask. Je trouve cela assez spécial

Kroger c’est pas beaucoup mieux.

Tu as l’aire très intelligent mon garçon, je voudrait savoir ce que tu pense du monde qui t’entoure.

Je pense deux chose, la première c’est que le monde qui m’entoure serait plus supportable si vous sortiez de cette pièce et deuxième chose je pense que le monde est en péril à cause des émotions humaine.

Le psy marqua un temps d’arrêt avant de répondre. Il trouvait le garçon particulièrement malin pour un jeune homme de 14 ans. Il réfléchissait à quelque chose qui ferait avancer sa psychanalyse, il poursuivit par une autres question :

Bien, et que penses tu de la mort ?

La mort est la fin d’une existence, mais elle est facilement manipulable, je pourrais par exemple vous tuer maintenant et vice versa. La mort est un pouvoir qu’il faut savoir utiliser pour avancer dans la vie. La mort est le plus grand allié de l’espèce humaine.

Le psy réfléchit une fois de plus devant la réponse de son interlocuteur. Il était étonné qu’un jeune garçon pourrait lui balancer ce genre de réponse en pleine poire. Il était particulièrement intriguer par cet enfant.

Shuna lui, s’amusait beaucoup en fermant le clapet de ce psy si prétentieux. Il aimait le voir essayer de trouver une question qui laisserait Deathmask sans la moindre idée de réponse. Mais, il aimait encore plus la mimique de désespoir qu’il laissait voir sur son visage lorsqu’il se rendait compte que le gosse venait une fois de plus de répondre à sa question avec une précision hors du commun.

Tu dis que la mort est le plus grand allié de l’espèce humaine, pourtant c’est elle qui détruit cette espèce.

Bien sur, mais je ne tuerai que les personnes inutiles à mon existance ; Pas ceux qui sont utiles. Comme tout les pouvoirs, la mort à des actions bénéfiques, mais elle a aussi des revers mais bon, on fait avec.

Ok, maintenant, je vais te montrer des tâche d’encre, et toi, tu me dira ce que tu vois.

Si ça vous fait plaisir, pourquoi pas ?
Le psy sortit plein de dessins. Il montra le premier .

La faucheuse

Il montra la suivante

Ta sale tête

Le psy laissa apparaître une grimace de mécontentement et il montra le dessin suivant

La mort

Le psy sélectionna un dernier dessin et Shuna dit

La décapitation d’un roi

Le psy rangea ses dessins et il remercia Deathmask en sortant de la chambre du malade. Il retrouva l’infirmière et il lui dit qu’il était impossible d’établir quoi que ce soi sur ce môme à part des envies de meurtres.

Shuna sortit de l’hôpital après plusieurs jours d’observations. Les médecins ne trouvant rien qui requiert de le garder, ils l’envoyèrent dans un orphelinat non loin des ruines du temple.

Les éducateurs accueillirent l’enfant à bras ouverts. La seul réponse que leur donna Shuna était « Ou est ma chambre ? ». Leurs enthousiasme fut très vite remis de côté, il était d’une humeur massacrante et il en faisait profiter son entourage. Il arriva dans un dortoir assez petit. Il n’y avait que des gosses plus petits que lui dans cette pièce. Deathmask savit déjà qu’il allait bien s’amuser avec eux.

Les quelques bambins qui eurent la malchance d’avoir dans leurs chambre Shuna se rendirent rapidement compte qu’il était sadique et qu’il avait un force assez prodigieuse. Tous les soirs, Shuna en prenait un au hasard et il le tabassait pour se défouler. Il en envoyait un à l’hôpital tous les quinze jours. Les éducateurs ne savaient pas quoi faire du garçon. Ils croisaient les doigts pour que des parents le prennent mais à chaque visite, leurs espoir retombait.

Cela faisait maintenant un an que Shuna était à l’orphelinat et qu’il avait repris l’école. Ses notes était les plus hautes, mais son comportement vis à vis des professeurs et des autres étudiants du lycée était déplorable. N’ayant pas de famille, tout lui était sanctionné mais il ne risquait pas d’être renvoyé de l’établissement. Quoi qu’il fasse, il enfonçait l’orphelinat. Ca l’amusait beaucoup de les emmerder nuit et jours, de blesser ses compagnons de chambre qui d’ailleurs ressemblaient plus à ses punching-ball qu’à ses compagnon, mais aussi de faire payer tous les dégats qu’il occasionnait volontairement.

La vie devint de plus en plus monotone dans cet établissement et à l’école. Il s’ennuyait beaucoup car on l’empêchait de pratiquer le moindre sport. Deathmask était de plus en plus violent avec les autres enfants. Il en avait même battu un mort. Il ne ressentait pas le moindre remord. Les éducateurs avaient peur de lui. Un jour, il avait tabassé une stagiaire car il n’aimait pas l’activité qu’elle proposait. Le directeur de l’école n’en voulait plus dans son établissement et l’orphelinat n’en voulait plus non plus. Pourtant, Shuna restait dans les deux endroits, détruisant des vitres, blessant des enfants, faisant payer les établissements qui étaient responsables de lui. Il connaissait le système et il savait qu’il avait toutes les cartes en main. Personne ne s’opposait à sa volonté et les autorités ne pouvaient elles non plus agir.

Un soir, Shuna s’était enfui de son lit pour aller admirer les ruines du temple qui l’avait formé au combat. Il s’assit là et il contempla les vestiges de son ancienne maison. Il était triste, il aimait cet endroit plus que tout au monde. L’orphelinat l’empêchait de sortir et l’école l’obligeait à suivre des cours alors qu’il voulait reprendre les cours dans une école d’arts martiaux. Il pleura devant ce domaine ravagé par sa puissance pendant toute la nuit. Le lendemain matin, il ramassa toutes ses affaires et il partit. Il ne se retourna pas. Il avait fait son deuil. Et il préférait être dans la rue plutôt que dans cet orphelinat. Il arriva sur une grande place où les passants se bousculait par empressement et il s’assit sur le premier escalier qu’il trouva, réfléchissait à son avenir alors qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qu’était son triste présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:19

La rencontre

Shuna releva les yeux de son désespoir pour regarder les gens passer et repasse dans cette place de promenade. Il s’ennuyait à mourir et commençait tout doucement à regretter de s’être échapper d’un endroit où on s’occupait de lui malgré tout ce qu’il faisait. Il puisait dans sa solitude une espèce de raisonnement poussé qui était d’une extrême justesse. Il n’avait rien pour l’aider à survivre, ni argent ni nourriture. Il se rendait compte que son acte était irréfléchi et dénué de tout sens. Il ne savait comment il pourrait trouver de l’argent pour manger quelque chose. Son ventre le faisait souffrir, il avait faim mais il n’avait aucune possibilité de combler cette faim.

Deathmask réfléchit et il sut que faire la manche était sa seule chance pour survivre. Il tendait la main, réclamant une petite pièce aux passants qui étaient plus radins les uns que les autres. Les gens passaient sans faire attention à ce pauvre enfant qui souffrait. Shuna comprenait ce que ressentaient les personnes qu’il faisait souffrir, mais il ne regrettait pas ses gestes pour autant. Il avait honte de mendier de l’argent à des personnes qu’il ne connaissait pas et qu’il n’avait même pas envie de connaître ; Il recevait de temps en temps une petite pièc, mais ce n’était même pas suffisant pour s’acheter un pain. Quelque fois, Deathmask demandait des restes au boulanger du coin, mais ce dernier n’était pas généreux et il refusait la plupart du temps.

Chaque bouchée que Shuna pouvait avaler était un réel plaisir, presque une délivrance. Généralement, il mangeait peu pour garder de cette précieuse nourriture pour le lendemain. Mais le sur lendemain il était de nouveau affamé. Il était dans un cycle infernal le laissant le plus pauvre de tous. Des enfants paissaient devant lui et rigolaient. Shuna les enviait mais il trouvait ce geste qu’autrefois il n’hésitait pas à faire totalement répugnant. Plus jamais il ne se moquerait de quelqu’un de pauvre car la pauvreté est vraiment dure à vivre.

L’hiver approchait et Shuna était installé dans la rue depuis maintenant 4 mois. Les quatre plus longs mois de sa terrible existence. Il était malheureux et épuisé. Il sentait la mort tourner autour de lui sans jamais le prendre comme si quelque chose retenait la faux qui devrait avoir couper son âme depuis plusieurs journées. Plus il souffrait moins il sentait le mort approcher comme si il était destiné à moisir ici comme un vieux champignon.

Des policiers descendirent dans la rue pour une patrouille lors de la mi Novembre. Ils tombèrent sur l’enfant affamé et geler par ce temps glacial. Ils ne l’aidèrent pas. Les deux agents le soulevèrent et lui dirent de déguerpir car les clochards ne sont pas les bienvenus sur la place. Il y était depuis plusieurs mois et c’est seulement maintenant qu’on le faisait partir. Shuna trouvait ça d’un sadisme pur et d’un méchanceté gratuite. Il partit vers l’ouest ne sachant pas vraiment où il allait ra terrir. Il continua la rue parallèle avec ses quelques affaires, il n’avait pas assez de force pour continuer de marcher mais il persévéra, espérant trouver un banc. Il tomba sur mieux que ça, il arriva devant une gare. Il entra vu qu’il y avait des services de nuits et il s’assit sur la première banquette d’attente de libre. Il s’endormit là à peine deux minutes plus tard.

Le lendemain, un vieillard le réveilla. Deathmask sursauta et s’excusa d’être ici comme si il avait tort d’essayer de vivre. Le vieillard le rassura et il l’invita à prendre le déjeuner en sa modeste compagnie.

Ils s’assirent à une table d’un café adjacent à la gare. Il n’y avait personne d’autres qu’eux deux. Le vieillard commanda deux chocolats chauds avec des croissant. Il furent servit rapidement et il mangèrent, de loin on voyait un grand père partageant un repas avec son petit fils mais de plus près, on voyait un vieil épaulant le jeune adolescent misérable et pauvre. Le vieil homme but une gorgée et demanda à Deathmask :

Comment t’appelles tu petit ?

Je m’appelle Deathmask monsieur.

Quelle étrange prénom, et ton nom c’est quoi ?

Ce n’est pas mon vrais prénom, je suis amnésique et c’est la seule chose dont je me rappelle vraiment.

Ho, et comment t’es tu retrouvé dans la rue ? Un enfant de ton âge devrait être à l’école à cette heure ci.

C’est une suite d’événements pas vraiment drôle qui est la cause de ça. J’ai fuguer de mon orphelinat et puis l’école ne m’apportait que des ennuis.

Pas de chance,….. Tu as fuguer parce qu’ils te maltraitaient je suppose.

Non, parce que je suis ingérable et que je ne faisait que des conneries. Ils m’empêchaient de faire ce que je voulait car je faisait du mal aux autres enfant du foyer. Je le tapais sans la moindre raison. C’était mon seul véritable défouloir. Maintenant je suis seul et malheureux. Je vous remercie encore de me payer de quoi manger monsieur, vous êtes fort bon.

La bonté est unanime dans tous les êtres vivants sais tu. Pas la peine de me remercier pour un si petit geste.

Ils continuèrent de manger dans cet agréable café où il faisait bon y vivre. Le soleil se levait lentement en cette journée d’hiver et le chocolat chaud fondait comme neige au soleil. Cette fois ci c’est Deathmask qui questionna le vieil homme.

Et vous venez faire quoi ici exactement ?

Rien de particulier, je me balade avant que mon heure n’arrive.

Excusez moi mais je sens quelque chose de spécial en vous mais je ne sais pas exactement quoi . C’est une étrange sensation.

Tu ressens quelque chose en moi,…. Tu es peut être la personne que j’ai tant chercher durant ces dix dernières années.

Vous cherchez qui exactement, je le connais peut être ?

Je cherche le descendant du Cancer, élu du Masque de Mort.

Le visage de Shuna se figea, comme si il était paralysé. Le vieil homme connaissait étrangement le masque qui lui valu tant de problèmes. Il se remémora une fois encore toute cette souffrance que le temple lui avait infligé. Il était au bord des larmes, fixes, comme s’il venait d’avoir un choc émotionnel. Le vieil homme le regarda avec dopuceur et dis :

Apparemment, c’est toi que je cherche mon enfant.

Heu,.. oui, peut être,.. je sais pas

Shuna balbutia ces quelques mots avec anxiété et curiosité. Il n’arrivait pas réellement à se soulager de ses souvenirs en parlant avec cet homme mais il était curieux de savoir comment il avait connaissance du Masque de Mort. Le vieil homme comprenait la réaction qu’avait Deathmask. Il savait que peu de personnes ne connaissaient l’existence de ce masque. Il laissa Shuna penser sans rien dire. Il se contenta de commander deux nouveaux chocolats chauds, il savait très bien qu’ils n’étaient pa prêt de quitter ce café de ci tôt.

Deathmask reprit ses esprits et demanda avec simplicité à l’homme :

Comment connaissez vous le Masque de Mort ?

Je connais ce qu’il m’est utile de connaître et en demander la raison est en fait preuve d’incompréhension.

Je ne comprends pas comment quelqu’un comme vous peut connaître cet artefact .

Je ne te répondrai pas, ou en tout cas pas tout de suite. Tu as été choisit pour accomplir un dessein exemplaire. Chacun de tes pas contera pour la brillance de l’avenir. Tu va être l’un des Douze .

Qui êtes vous ? C’est quoi cette histoire de 12 et qui vous dis quel est mon avenir ?

Shuna trébuchait sur ces mots, le savoir de cet homme dépassait toutes les espérances qu’il avait pu mettre en ce mystérieux monsieur. Ses réponses éclairaient un raisonnement sans jamais en montrer la fin, comme si il tirait Shuna dans la réflexion à la place de lui donner la véritable solution. L’abstrait des réponses amplifiait la curiosité de Deathmask et titillait son esprit critique.

Le vieil homme bu une gorgée de son chocolat chaud qui venait d’être servi et il répondit :
Tu es trop jeune pour savoir ce que représentent les Douze, ton avenir est tracé, et le connaître n’est pas vraiment très compliqué. Quant à qui je suis, je te réponds que je suis ton seul espoir, le seul espoir auquel tu puisse jamais t’accrocher. Si tu entendais par cette question quelle est mon identité, alors je te répondrai que je suis Diego. Le reste, tu l’apprendra bien assez tôt .

Vous n’êtes pas précis !

La précision si elle est abusive fait perdre toute la valeur à la connaissance Deathmask. Il va falloir être patient pour obtenir des éclaircissements correctes. Bon, maintenant, il va falloir que tu fasse un choix. Soit je te laisse ici et je te fou une paix royale, soit tu viens avec moi et je t’apprendrai tout ce qu’il faut savoir pour accomplir ta destinée. Quoi que tu choisisse,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:19

l’avenir t’amènera au sein des Douze. Je te laisse la réflexion pendant une journée. Reviens ici même demain si tu poursuis ta route en compagnie d’un vieillard, ne viens pas et trace ton chemin seul. A toi de voir. Quoi que tu choisisse, je serai heureux de ta décision.

Ok, je vais y réfléchir.

Deathmask et l’homme sortirent du café et ils se séparèrent. Shuna retourna dans la rue, hèrant dans l’ombre des maison en cherchant un endroit plus ou moins confortable pour y réfléchir. Diego lui, se dirigea vers un hotel pour s’y reposer jusqu’au lendemain.

Deathmask posa ses affaires sous un pont et alluma un petit feu pour essayer de lutter contre le froid hivernal. Il réfléchissait beaucoup aux paroles du vieil homme. L’espoir qu’il représentait était presque mystique tant il était improbable. Shuna ne savait vraiment pas quoi faire bien que la proposition de l’homme se prénommant Diego était tout à fait intéressante. Il ne connaissait rien du viellard mais pourtant il donnait l’impression qu’on le connaissait comme depuis longtemps. C’était un sensation très bizarre de prendre un inconnu pour quelqu’un quie l’on connaît bien. Il inspirait la sagesse et la justice. On ne pouvait pas ressentir une certaine forme de curiosité en le voyant. Deathmask repensait aussi à l’une des dernières phrase du vieillard « Quoi que tu choisisses, l’avenir te mènera au sein des Douze. » Cette phrase était très étrange, l’homme savait quel serait son parcours en fonction du choix qu’il ferait. Cette idée trottait dans la tête de Shuna depuis déjà les premières phrases de l’entretien qu’il avait tenu avec Diego. Deathmask réfléchit de l’aube jusqu’au crépuscule sur le choix qu’il allait faire. Il finit par s’endormir bien qu’il n’aie toujours pas pris de décision définitive.

Deathmask se réveille une heure avant le rendez vous qu’avait fixé Diego. Il se leva rapidement et il se mit en route pour le café. Il arrivait avec une demi heure d’avance mais le vieil homme était déjà là comme si il avait prédit que Shuna serait en avance. Il fit quelques pas en direction de l’adolescent et il demanda :

Quelle est ta décision ?

J’aimerais venir avec vous.

Bien, c’est exactement se que je croyait que tu allais faire. La première étape de ton voyage est de rejoindre la Sicile sans mon aide. Moi, je prends le train dans dix mais toi, il va falloir que tu marches. As tu compris ?

Oui monsieur, je dois rejoindre la Sicile à la marche.

Bien, et au fait, tu n’as que deux semaines.

Quoi !?! Vous plaisantez ?

Pas le moins du monde. Je te conseil de ne pas traîner, le chrono est en marche.

Deathmask n’en croyait pas ses oreilles, rejoindre l’île en train mettait deux jour mais à pied cela mettrait plus d’un mois. Le vieil homme venait de lui lancer un énorme défi. Shuna se rendait très bien compte que si il échouait, il devrait rester seul et Diego ne voudrait plus l’aider et si il y arrivait, il serait promu à un destin unique et périlleux.

Shuna se mis en route, il courait, persuadé que la marche ne suffirait pas pour rejoindre l’île dans les temps. Il passait dans de magnifique paysage sans même prendre le temps de s’arrêter et de se reposer. Il courait, sans même songer à s’arrêter pour dormir afin d’avoir plus de temps pour continuer son voyage. Un étrange force le poussait, il ne sentait ni fatigue ni faim. Il courait pourtant vite et sans aucune pause depuis quatre jours. Shuna ne savait pas réellement où il était. Il suivait les instructions d’une vieille carte et d’un boussole crasseuse. Il n’avait parcourut la moitié du chemin durant la première semaine et ça, il s’en rendit rapidement compte. Il augmenta son rythme de course, ne s’arrêtant toujours pas, ne mangeant toujours pas . Il ne pouvait pas s’arrêter, sa détermination l’en, empêchait malgré qu’il croyait pertinemment qu’il n’arriverait jamais à relever le terrible défi de son maître.

Il courait maintenant depuis 12 jours, il ne lui restait presque plus de temps alors qu’il n’apercevait pas encore la mer qu’il devrait traverser. Shuna n’avait même pas encore la moindre idée de la façon dont il devrait traverser cette mer.

Treizième jour, Shuan voyait pour la première fois de sa misérable vie le soleil se lever et s’élever au dessus de l’eau. Il arrivait enfin à la côte. Vers la mis journée, il arriva à la plage et il tomba sur ses genoux pour la première fois de son voyage. Il était essoufflé. Son épuisement était total, il n’avait plus assez de force pour rester debout. Alors qu’il commençait à plonger dans le désespoir la silhouette rectiligne de Diego se dressa devant lui comme en provocation. Le vieil releva son disciple et il lui dit :

Ta force est prodigieuse et ta détermination inépuisable. Utilises ces caractéristiques pour traverser cette mer. Si tu y arrive, tu méritera mon initiation et aussi, tu mériteras le plus grand des respects.

Mais,….. je n’ai plus la moindre force…

Ta plus grande force est toujours en toi, ressort la et tu ne sentira ni épuisement ni autres sensations désagréables et inutiles. Utilise le pouvoir du Masque de Mort.

Deathmask se concentra, cette mystérieuse force que l’artefact lui avait donner remontait. Une sensations des plus agréable de puissance montait au fur et à mesure que cette force remontait. Il ne sentait plus aucune autre sensation que cette force. Il se redressa et il fonça droit dans l’eau sans même prendre conscience qu’il courait droit vers une mort certaine . La puissance émanant de son corps sépara la mer en deux, laissant libre accès à l’adolescent. Il courut sans même se rendre compte de ce qu’il venait de faire, la puissance le guidait dans sa course. Il était comme dopé par sa propre force. Il ne s’arrêta que de l’autre côté. Il ne lui fallu qu’une dizaine d’heure pour traverser le courant d’eau. Il mit pied à terre et il laissa retomber sa force au fond de lui et il s’apaisa. Diego était déjà de l’autre côté, il avait été encore plus rapide que son élève et il le félicita et dit :

Bien tu mérite donc mon enseignement.

L’homme accompagna son élève vers un mystérieux temple, Shuna ne savait pas encore réellement ce qui allait se passer.



Le début d’une nouvelle vie

Deathmak et Diego arrivèrent aux portes de ce temple. Diego expliqua à son jeune élève que le temple avait été construit il y a plus de mille pour apaiser la colère d’Hadès. Shuna écoutait malgré sa fatigue. Le vieil homme semblait passionné par ce qu’il disait et c’était comme sa délivrance. Il pouvait enfin partager son savoir. Diego remarqua assez vite que Shuna n’était pas en forme pour assimiler le passé du lieu, il l’amena dans sa chambre. Deathmask ne mit même pas deux minutes pour s’endormir.

Shuna ouvrit les yeux après une nuit de sommeil bien méritée. Il sortit de son lit en toute simplicité. Il chercha son maître partout dans le temple en vain. Il trouva à manger sur la table, avec un message à côté. Shuna déplia le papier et il lu :

Manges à ta faim, après ce repas tu aura besoin d’énergie. Ne t’occupe pas de la vaisselle, sors dès que tu as finit .

Deathmask ne se fit pas prier pour entamer le repas. Il mangea beaucoup, son corps réclamait de l’énergie pour mieux récupérer. Une fois repu, Shuna sortit du bâtiment. L’herbe était verte, des statues décoraient le jardin et il vit son vieux maître assit au beau milieu du paysage. Un grosse boîte en or se trouvait juste à côté de lui. Il fit signe à son élève d’avancé vers lui et il dit :

Bonjour, tu as bien dormi ?

Oui mon maître, bonjour .

Ca va ?

Impeccable, je ne me suis jamais sentit aussi bien !

Pourvu que sa dure.

Oui.

Shuna s’assit à côté de son maître. L’homme était torse nu, et il était incroyablement musclé pour son âge. Il se mit en face de son élève et dit :

On va commencer par la partie purement théorique de ton entraînement ça te va ?

Oui !

Je vais commencer par te parler du cosmos, sais tu ce que c’est ?

Aucune idée .

Shuna avait perdu toutes les formes impolitesses au moment même où il avait rencontré le vieil homme, Diego imposait le respect et Deathmask avait presque honte de ne pas savoir répondre à la première des questions. Il regarda son maître sachant pertinemment qu’il allait lui expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:20

C’est tout à fait normal . Le cosmos est universel, il est tout. Chaque chose à en elle une part de cosmos. Le cosmos est une énergie inépuisable. Il vient des costellations que tu peux voir dans le ciel. Chaque être et chaque chose né sous une constellation, on appelle cet attribut le signe du Zodiaque. Chaque constellation émet une énergie unique qui rendra fort et puissant chaque être qui saura soudoyer sa puissance. Chaque signe, chaque constellation, chque cosmos possède un élu. Cet élu saura contrôler l’énergie de la constellation. Jusque là as tu bien tout compris ?

A peut prêt, mais comment connaît on qui sont ses élus ?

Bonne question, c’est l’armure qui le désigne.

L’armure ?

Chaque constellation est symbolisée par une armure appelée Cloth. Les porteurs de ses Cloth sont des chevaliers qui agissent selon une ligne de conduite liée à leurs dieu ou déesse.

Vous avez une armure vous ?

Oui, la boite qui est à côté de moi est la Cloth box de l’Armure d’Or du Cancer.

C’est compliqué,…..

Je vais t’expliqué les origines des Cloth.
Alors que le dieux Hadès était sur le point d’amener ses troupes de Spectres sur terre, Athéna est apparue et elle a retarder l’arrivée de ces armées. Elle demanda à Zeus lui même d’empêcher cette armée d’arrivée le temps qu’elle trouve le moyen de les arrêter. Il accepta et il coinça Hadès aux portes de l’enfer. Pendant ce temps, Athéna partit pour le pays de Mû, peuple soumis aux dieux olympiens à la puissance forgée dans leurs armures uniques appelées Cloth. Elle arriva sur ces terre et elle fit inviter tous les forgerons de Cloth du pays. Elle leurs demanda de faire 86 armures en un an. Ils crurent d’abord à une vilaine plaisanterie mais il advint qu’elle passait une réelle commande. Devant l’ampleur du défi, ils acceptèrent, assoiffés de reconnaissance olympiennes.

Elle voyagea partout dans le monde, et elle trouva les 86 élus des constellations des Cloth. Zeus n’arrivait presque plus à tenir toutes les troupes d’ Hadès tandis qu’ Athéna recevait à peine les 86 armures. Elle les remit aux élus adaptés et elle revêtit sa propre Armure Divine. Le première guerre sainte de l’histoire éclata quand Zeus laissa partir Hadès et ses troupes sur la planète. Le combat que menèrent les athéniens fut extraordinairement difficile. Seulement deux chevaliers survivent à la bataille. Ce sont Dohko de la balance et Shion du Bélier. Il furent félicité et primé. Dohko fut convié à la tâche de surveiller l’entrée des enfer depuis son refuge et Shion deviont le premier dirigeant du sanctuaire des douzes signes du Zodiaques. Ce sanctuaire réuni les élus des armure d’or des douze signes du zodiaque pour protéger le temple d’athéna. Les armures d’or sont le Cloth les plus puissantes jamais créées.

Le vieil homme continua ses explications des heures durant. On sentait la passion dans chacun de ses mots. La fierté d’avoir enfin trouver celui qu’il allait former était aussi facilement lisible sur son visage. On le voyait heureux main une part cachée de cet homme n’était pas encore sortie. Il était comme un Iceberg, un quart à la surface et trois quarts submergés.

Après une douzaine de jours consacrés à une théorie brut et complexe, il annonça clairement que l’entraînement allai être très dur si il voulait obtenir cette armure. Deathmask aimait déjà ce défi mais il posa une dernière question à son maître :

Monsieur, vous m’avez dit que chaque armures avait une dizaine de prétendant vivants en continu. Mais pourquoi vous m’avez choisit moi et pas un autre de ces prétendants ?

Parce que tu as le profil. Tu a les qualités requises pour cette armure et tu as aussi la façon de penser nécessaire pour s’attacher au pouvoirs démesurés de l’armure du Cancer.

Je ne suis pas sur d’être assez puissant,…..

Ta puissance est largement supérieure à la mienne. Mais la seule différence entre nous c’est que moi je la contrôle à la perfection et que toi tu ne sais pas la canaliser.

Quand j’utilise ma force, je ne sais pas réellement savoir quand je vais m’arrêter. Don,c je ne l’utilise pas.

Je vais t’apprendre, mais la maîtrise d’un tel cosmos est très difficile à acquérir. Je t’aiderai de mon mieux pour que tu y arrives.

Merci maître, mais quand vous dites que j’ai un état d’esprits qui convien à l’armur vous voulez dire quoi exactement ?

Tu n’as pas peur de mourir, et tu n’as pas du tout peur d’éliminer quelqu’un si tu dopis le faire. Avec le recul, tu as compris que la violence abusive est inutile c’est pour pouvoir te contrôler que tu a accepté ma proposition. Ai je raison ?

Oui, tout ce que vous avez dit est parfaitement exact.

Et bien sache que ce sont les valeurs à avoir pour comprendre l’armure d’or du Cancer. Il faute que tu saches que c’est la seul armure d’or aux pouvoir basés sur les enfers.

Ok, merci de vos précisions mon maître.

Bien, bonne nuit, demain sera ta première journée d’entraînement pratique je te souhaite de bien dormir car la première fois est toujours éprouvante.

Deathmask rejoignit sa chambre après cette dernière journée. Il se rendait compte qu’il avait été choisit par son maître et par l’armure parce qu’il était à la fois juste et sage et à la fois incontrôlable et violent. L’armure recherchait ces attributs dans chacun de ses élus. Il était fier de prétendre pouvoir devenir un de ces douze chevaliers d’or. Il repensa à tout ce que son vieux maître lui avait dit. Il ressentait beaucoup d’affection pour lui. Il le considérait comme son père et Diego semblait considérer Deathmask comme son propre enfant. Le lien qui les unissait était très fort. Shuna savait au plus profond de lui même qu’il devrait un jour le combattre et probablement le tuer.

Après son petit déjeuné, Deathmask suivit son maître dans le jardin. Il arrivèrent dans un endroit où tout était mort. Les fleurs, les arbre, il y avait aussi quelques cadavres d’animaux. Deathmask n’était pas du étonné qu’un endroit comme celui ci se trouvait près du temple du dieu des morts. Le vieux maître installa des rochers. Il s’approcha de Shuna et il lui dit :

Tu dois les détruire avec ton cosmos.

Deathmask ne se posa pas de questions. Il fit remonter sa puissance en lui et il essaya d’en envoyer une partie sur le rocher. Le premier essai ne fut pas du tout concluant. Le cosmos explosa devant lui au lieu d’être envoyer sur le rocher. Le maître pouffa de rire en voyant son élève tomber à cause de cette petite explosion. Il s’approcha de lui à nouveau et il dit

Regardes moi bien, et après dis moi ce que tu tire comme conclusion.

Le maître fit brûler son cosmos doré et il expulsa de son énergie droit sur un rocher le faisant exploser en mille morceau.

Vous avez envoyer votre cosmos sur le rocher après l’avoir concentré.

Non, je n’ai rien envoyer mon jeune ami. J’ai dirigé le cosmos vers ce rocher. Je l’ai dirigé avec mon esprit. Fais de même.

Deathmask concentra à nouveau sa puissance, chose qu’il arrivait parfaitement bien à faire, puis il se concentra sur le rocher et il essaya par la force de sa pensée de déplace le cosmos sortant de son corps. Mais il n’arriva pas à dosé l’énergie qu’il envoya et il détruisit le rocher mais aussi ce qui était à dix mètre de distance de celui ci. Shuna regarda son maître, gêné. Ce dernier l’approcha et lui dit :

Mieux vaut trop que pas assez mais là c’est vraiment beaucoup de trop.

Il rigolèrent tout les deux devant la maladresse de Shuna puis il se remirent au travail. Il n’y avait aucune pression de la part du vieil homme pour l’instant. Deathmask se rapprochait de la précision, il arrivait maintenant à toucher le rocher avec facilité. Mais il ne savait pas du tout comment envoyer une énergie suffisamment puissante et pas trop puissante. Le maître expliquait avec patience, son élève était doué mais un peut trop imprécis. Il lui expliquait qu’il fallait tout faire avec l’esprit et que la meilleure des concentrations était la clé de la réussite.

Ils passèrent environ deux semaines pour que Shuna ne maîtrise les bases de l’utilisation du cosmos . Le vieux maître Diego allait maintenant l’entraîner physiquement. Il expliqua à son élève que si il n’était pas assez fort physiquement il ne saurait pas passer la première des huit épreuves. Huit épreuves pour huit ans de travail. Deathmask ressortirais de ce fabuleux endroit âgé de 23 ans. Il n’en revenait pas qu’un entraînement pouvait durer aussi longtemps. Mais malgré tout ça, il était très heureux de partager ces quelques années de sa vie avec Diego. Quelques fois, il se demandait ce qu’il serait devenu sans l’aide de son maître. Puis lorsqu’il songeait aux éventualités, il changeait de sujet et il pensait à tout autre chose.

Le vieux maître emmena son disciple dans une annexe du temple. C’était une sorte de petit dojo. L’armure du Cancer était à l’intérieur. De nombreuses armes décoraient les mur avec goût. Un tatami était minutieusement installé sur le sol. Comme l’exige la pratique de tout art martial, les deux compère saluèrent le tapis avant de s’avancé dessus pied nu. Le maître aimait cet endroit tout comme le reste du temple. On sentait un bien être total quand il se
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:21

trouvait dans ces lieux. Quant on le regardait dans une rue, il était un peu l’élément étranger au paysage alors que dans un dojo, il était la base même au centre du paysage.

Pour la première fois depuis le commencement de son entraînement, Deathmask allait voir l’armure qu’il portera peut être un jour. Le vieux maître la fit sortir de la clothbox avec son cosmos. Un crabe d’or, symbole du cancer, sortit de la boîte dans un torrent de lumière. Le maître montra toutes les parties de l’armure à son élève lui expliquant quels seraient leurs utilité et surtout lui expliquant quelle particularité physique il fallait avoir pour revêtir la partie montrée. Deathmask croyait jusqu’à ce jour que l’armure s’adaptait à son nouveau et non l’inverse. Il s’était trompé sur toute la ligne. Néanmoins, il était très heureux d’avoir pu regarder cette précieuse chose dont son maître lui parlait souvent pendant les repas.

Diego rangea l’armure et se leva. Son élève suivit ses mouvement et il se positionnèrent tout deux pour le combat. Le vieux maître donna ses consignes :

Tu dois me frapper, si tu me touche et que je ne ressens pas la moindre douleur cela aura été un geste totalement inutile. Ceci est la première étape de ta transformation physique. Ne pense pas, agi.

A peine avait il finit sa phrase que le vieux maître fonça sur son élève avec férocité et détermination. Ses coups s’abattaient sur le corps de son élève comme les précipitation issue d’une mousson interminable. Deathmask avait du mal à parer ou même esquiver les coup de son maître tellement ils était rapides et précis. Les ripostes de Shuna étaient hasardeuse et imprécises. Le maître bloquait avec facilité tous les mouvements de son disciple. Shuna persévérait tout de même mais vainement. Le maître finit par s’arrêter et il demanda

Pourquoi t’ai je aussi facilement battu ?

Vous êtes trop rapide.

Et encore ?

Trop précis .

Quoi d’autre ?

Vous frappez trop fort, et vos parades sont parfaites.

Ce n’est pas pour ça que je t’ai battu mon élève. Je t’ai battu parce que tu n’as pas confiance en toi.

Ca n’a rien a voir

C’est la principale raison pour la quelle tu ne me touche pas. Tu te dis que je suis trop fort pour toi et que tu n’arriveras jamais à me battre ;

Oui, c’est vrai que je pense ça.

Crois en toi et tu réussiras. Recommençons.

Ils reprirent le combat, cette fois ci, Deathmask était plus rapide, il arrivait à esquiver certain coups de son maître. Il parvenait même à parer quelques attaques. Ses ripostes devenaient de plus en plus précise au fil des minutes qui s’écoulaient. Les parade de Diego paraissait plus fébrile bien qu’elles était parfaitement identiques aux premières. Le maître redoubla d’effort pour augmenter lui aussi sa vitesse et sa précision. Il y parvenait aisément mais son disciple s’adaptait bien plus rapidement qu’il l’avait prévu. Les savoirs que le temple Shuaï lui avait apporté était basé sur les arts martiaux. Les gestes de Deathmask étaient donc d’une incroyable précision. Au bout d’environ trois heures de lutte acharnée, il donna un violent coup de poing dans le ventre de Diego. Ce dernier fit cessé l’affrontement et il félicita son élève. Ils ressortirent de la pièce et prirent un du repos bien mérité.

Le début des 8 épreuves.

Deathmask retourna dans le dojo pour poursuivre son initiation avec son maître. Ce dernier était bien là mais l’armure avait disparue. Il semblait calme et fort comme à son habitude. Shuna était étonné que l’armure n’était plus à sa place et il demanda à son maître :

Maître, où l’armure d’or du Cancer ?

Elle est éparpillée dans le monde.

Que dites vous ? On l’a volée ?

Non mon jeune ami, je l’ai séparée,….

Le maître s’assit en face de son disciple comme chaque fois qu’il devait lui parler avec sérieux. Il dit à Deathmask que les huit épreuves commençaient pour lui. Il devait récupérer les huit parties de l’armure. Le casque, la ceinture, le plastron, le brassard droit, le brassard gauche, la jambière droite, la jambière gauche et la boite. Le maître montra le dessin de l’armure et il rappela à Shuna l’importance de chaque partie. Il poursuivit :

Chacune des personnes à qui j’ai confié une partie de mon armure t’indiquera où chercher la suivante. Tu finira ta route en face de moi au sanctuaire pour récupérer le casque. Au fil de ton long voyage, tu apprendras les techniques particulières de l’armure. Je ne te cache pas que je te surveillerai. Sache également que tu devra affronter la mort à sa source pour obtenir le plastron. Ne cherche pas à te fourvoyer à ta tâche, et tu seras capable de tout. Tu n’as pas le droit d’utiliser les moyens de locomotions. Tu as un ans pour trouver une partie. Ton combat sera rude mais je sais que tu y arrivera. Fais moi confiance et suis tes pensées. Chaque mot est important et chacun de tes combat sera plus difficile que le suivant. Je te souhaite bonne chance. As tu une question ?

Pourrais je revêtir l’armure au fur et à mesure ou devrais- je attendre d’avoir tout ?

Les parties d’armure se poserons sur ton corps si tu en as besoin. Dès que tu en touchera une partie pour la garder au prêt de toi, tu approcheras le serment que tu devras donner à Athéna.

Merci maître, je vais me préparer à partir.

Deathmask rassembla ses affaires, avec le pincement au cœur de se séparer de son maître. Il savait parfaitement que ce dernier le suivrait mais il ne parleras pas. Il ne sera qu’un ombre. Son sac bouclé il retourna près du maître pour recueillir les instructions qui le mènera à la première des huit épreuves.

Bien, je ne te donnerai que deux indices, tu dois tuer l’ours sommeillant en Russie. Bonne chance à toi. N’oublies pas que je n’interviendrai pas durant ton périple. Je ne ferai que regarder tes péripéties.

Bien merci maître.

Deathmask se mit en route en direction de la Russie. Le chemin était long, et Shuna n’avait pas d’argent. Après une vingtaine de jours où il mangea les fruits saisonniers qu’il trouvait, il arriva dans une ville à la frontière française. Cette ville organisait un tournoi de combat et le gagnant se verrais remettre une grosse somme d’argent. Deathmask n’hésita pas et il alla s’inscrire. Il y avait une dizaine de participant. Il y eu donc des poules de 5. Le dernier de chaque poule sera éliminé.

Deathmask rejoignit sa poule. Il n’y avait que des adultes plutôt bien taillés. Il fut évidemment l’objet de leurs quolibet et il fut appelé en premier pour se battre face au champion local. Jean- François surnommé le titan à cause de sa masse musculaire imposante. Deathmask salua son adversaire avec le respect que lui avait enseigné son maître. Le titan rigola et il se mit directement en garde. Il était sur de lui. Deathmask ricanait dans son coin et il se mit à son tour en garde. Les deux positions étaient totalement différentes. Celle de l’homme était une position d’attaque parfaite et celle de l’ado était équilibrée entre défense et attaque .

Le titan attaqua le premier, Deathmask l’esquiva rapidement et facilement. Son adversaire s’énervait et il recommençait sans plus de succès. Il s’épuisait rapidement alors que Deathmask n’était pas encore essoufflé de ses simples efforts. Les autres concurrents étaient stupéfié de la rapidité de Shuna. Ce dernier commença à attaquer. Ses coups étaient simples, voire basiques. Mais leurs rapidités et leurs précisions étaient telles qu’il atteignaient la cible à chaque fois. Le titan encaissait sans bronché et il ripostait comme il pouvait mais sans succès. Il se stoppa et Shuna lui envoya un coup de pied dans la mâchoire. L’homme tituba et vacilla en dehors du ring. Le public applaudit l’exploit de l’enfant bien qu’il eu très facile à se débarrasser de son adversaire.

Le tournoi continua dans cette ligné et Shuna le gagna haut la main sous les applaudissement de tous. Maintenant, il avait largement de quoi rejoindre la Russie sans avoir de problèmes pour manger. Il poursuivit donc sa route vers ce pays. Les semaine s’écoulaient et la distance entre lui et la première épreuve diminuait. Deathmask se demandait souvent quelle serait la première partie d’armure qu’il remportera. Puis quand il y réfléchissait, il se disait que cela n’avait pas d’importance de moment qu’il l’aurait. Il se rapprochait de plus en plus de la Russie et , deux mois après son départ, il trouvait enfin la frontière sud russe.

Deathmask entra dans le premier village et il demanda si quelqu’un connaissait l’ours. Personne ne lui adressa la parole comme si il brisait un tabou. Il passait la nuit dans le village et il partait le lendemain. Il parcourut la Russie de village en village durant un mois entier sans jamais avoir la moindre information. Il arriva dans un village du nom de Meltokyo. Comme d’habitude, il posa ses questions sans avoir de réponses. Le lendemaine matin, alors qu’il s’apprêtait à partir, un vieillard l’interpella. Deathmask se retourna et il demanda

Que voulez vous monsieur ?

Tu cherches toujours l’Ours ?

Oui, c’est lui la seule raison de mon séjour en Russie.

Il est dans les montagnes à l’est de ci village. Une grotte culmine la plus haute des montagnes. C’est là bas qu’il se réfugie des yeux de tous.

Pourquoi personne ne parle de lui en bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:21

Il a massacré de peuples entiers sous l’effets d’une hypnose. Depuis personne ne veut plus entendre parler de lui.

Merci de vos informations, tenez voilà un peu d’argent,…

Non, gardes tes sous, je n’en pas besoin. Prends garde à toi, un autre homme est venu le voir il y a trois mois. Il portait une étrange boite sur le dos. Cela zest mauvais signe.

Pourquoi est ce un mauvais signe ?

Car quand la boite de l’ours s’est ouverte, il n’a pas su se contrôler . Il a revêtu une étrange armure qui la poussé à la destruction. Prends garde à toi.

Merci encore au revoir !

Au revoir jeune homme.

Deathmask quitta le vieil homme et il partit en direction des montagnes. L’homme qui était venu il y a trois mois était probablement son maître. Donc tout indiquait qu’il était dans la bonne direction. Les montagnes étaient hautes et Deathmask était fatigué de l’ascension. Il arriva après plusieurs jours d’une éternelle grimpe à un pont menant à une montagne immense. Deathmask le passa et il se reposa la nuit. A son réveil il eut une surprise, une vingtaine d’ours étaient tout autour de lui. Shuna était paniqué mais il essayait de garder son calme le plus longtemps possible.

Les ours sentait un danger en lui. Il attaquèrent celui qui semblait être l’élément étranger au paysage. Deathmask esquivait les attaques des ours sans oser riposter. Etrangement, ils agissaient de façon méthodique et ordonnée, un peu comme si ils suivaient une stratégie particulière. Deathmask vit rapidement que les animaux prenaient l’avantage. Il se décida enfin à riposter.

Ses coups de poing avaient beau être violent pour un homme, ils étaient insuffisant pour étourdir un ours. Il frappait sans relâche, et quand l’occasion se présentait, il frappait la bête la plus proche d’un grand coup de pied. L’épuisement ralentissait les mouvement de Deathmask et il se faisait de plus en plus juste dans ses esquives. Il avait réussi à se débarrasser de la moitié des ours. Mais il en restait encore dix et il était vraiment très fatigué. Ce qui était prévisible arriva, un coup de patte déchira la poitrine du garçon. Il fut expulsé dix mètres en arrière et il heurta un arbre dans un cri de douleur. Il releva les yeux et il aperçu son maître qui se dressait devant lui.

Maître comment les battre ?

Je t’avais prévenu que ta condition physique serait mise à rude épreuve ici.

Oui, je le sais,….

Sache que je vais t’entraîner comme au temple partout dans le monde durant ces huit années.

Vous m’aviez dit que vous ne m’aideriez pas

J’ai dit que je ne t’aiderais pas pour passer tes épreuves. Mais l’épreuve n’est pas l’affron,tement d’une horde d’ours.

Merci maître,….

Utilise ton cosmos face à eux et tu gagneras !

Bien

Deathmask se releva, il souffrait de sa blessure mais il se concentra. Son cosmos brûlait tel un soleil. Sa puissance montait sa jamais s’arrêter. Il fonça sur les ours avec cette force en lui. Il frappa le premier ours le tuant d’un seul coup. Il se concentra et il envoya le cosmos tuer le suivant. Il esquivait avec rapidité chaque geste offensif de l’animal comme si ils étaient d’une extrême mollesse tant cela paraissait facile. Il ripostait violemment comme lors du premier coup porté avec le cosmos. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, il s’était débarrasser de tout les ours restant du premier round. Le maître s’avança à nouveau vers son élève et il lui dit

Tu ne dois jamais hésiter à utiliser ton cosmos si tu en as besoin.

Mais monsieur, le cosmos , je ne le contrôle pas assez que pour me permettre de l’utiliser dès que j’ai un peu de mal. Il faut le maîtriser à la perfection pour se permettre de l’utiliser comme ça.

Tu le maîtrise assez bien pour tromper et tuer des animaux sauvages. L’utiliser plus tôt t’aurais épargner cette vilaine blessure.

C’est rien, c’est surtout le T-shirt sui en a pris un coup.

Sans doute mais sache que ce coup aurait pus te tuer.

Heureusement que j’ai de bon réflexes

Oui, mais sache que tu n’es pas prêt à affronter l’ours.

J’en ai tuer vingt d’ours, alors un de plus ou un de moins.

Ce n’est pas une chose à rire, le chevalier de l’ours est extrêmement puissant. Je lui ai remit un partie de l’armure parce qu’il est fort . Il faudra te surpasser physiquement pour pouvoir l’atteindre et lui faire mal. Lui faire mal ne sera sans doutes pas suffisant mais ce sera un bon début. Il maîtrise le cosmos de son armure à la perfection.

Il a une armure ?????

Bien sur et il la portera lors de votre combat. Il te faudra bien te préparer avant de pouvoir espérer le battre ; Accroches toi à ton espoir de revêtir l’armure et tout ira bien.

Revêtir les parties une à une m’aiderais non ?

Oui, et tu vas devoir le faire si tu veux survivre.

D’accords.

Mais avant de prétendre les revêtir il va te falloir les obtenir. Soignes toi et entraîne avant de te diriger vers le premier de tes adversaires.

Bien maître .

Deathmask se reposa deux jours le temps de cicatriser et de reprendre suffisamment de force et il commença à s’entraîner. Il était très dur avec lui même, comme poussé par une détermination infinie. Il frappait dans les arbre comme dans des punching-ball, il portait des rocher au bout de chacun de ses membres. Il se renforçait physiquement à une allure folle. Il ne s’arrêtait que pour manger et dormir les deux heures qu’il s’autorisait. Le reste du temps était consacrer à développer sa puissance physique pure. Il s’acharnait et rajoutait tout les jours une pierre de plus à ses membres. Il courait, chassait à main nue, combattait loup et ours. Diego observait tout, il trouvait intéressant de regarder l’entraînement que son élève s’imposait lui même. Il trouvait Deathmask d’une force sans faille. Il était impressionné.

Huit mois après le début de cet entraînement draconien Deathmask s’arrêta enfin et il dormi pour la première fois une nuit complète. Il se réveilla et il gravit la montagne avec ses pierres à chaque membre. Il arriva après une petite heure de marche à la grotte du chevalier. Il s’approcha et cria :

Ours, tu as quelque chose à me remettre !!

Un immense homme sortit de l’obscurité de la grotte. Il était taillé, son armure reflétait les rayon du soleil. Il se figeât, face à Deathmask sa position était imposante et il répondit enfin :

Je n’ai rien à donner aux enfants, casses toi !

Tu as une partie de l’armure d’or du Cancer chevalier, c’est cela que je viens chercher.

Alors tu es l’élève de ce bon Diego, étonnant que tu a survécu avec cet homme. Je ne te pensait pas être celui qu’il a prit pour successeur.

Vous me la donnez ou je dois venir la chercher ?

On va dire que tu dois la mériter, en garde !

Le chevalier de l’ours concentra son cosmos, son énergie trônait tout autour de lui. Il extériorisait sa force. Il chargea avec puissance, Deathmask sauta par dessus son adversaire avant de décocher un coup de pied sur l’arrière du crâne du chevalier. Ce dernier resta de marbre et il riposta d’un coup de poing extrêmement violent dans le ventre du garçon. Shuna vola littéralement avant de s’écraser comme une merde sur la grotte de l’Ours.

Alors disciple de Diego, déjà fatigué, tu voudrais un peu d’eau peut être ?

Deathmask dénoua toutes les pierres qu’il avait ficelé à ses membres. Il se sentait léger et plus fort. Il fonça vers son adversaire avec un rapidité plus qu’étonnante. La fluidité de ses gestes était remarquable et remarquée. L’ours ne su éviter aucun des coup que lui portait le jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:22

homme. Il sentait la force du garçon de quinze ans. Du sang giclait de sa bouche à chaque fois que Deathmask le touchait. L’ours bloqua finalement le garçon avant de le frapper avec violence et sans la moindre retenue. Le garçon était recouvert de son sang de la tête au pied. Il soufrait et il espérait que l’homme allait le lâcher.

Diego regardait le combat qu’il trouvait particulièrement intéressant. Le chevalier de l’ours était invaincu et il savait Deathmask invincible. Il trouvait cela étonnant que son disciple n’avait pas encore gagner.

Shuna se libéra de la prise du chevalier. Il envoya un coup de pied dans la mâchoire de ce dernier avant de reculer pour reprendre son souffle. L’ours vacilla et tomba avant de se relever facilement. Il regarda l’adolescent qui était en face de lui et il dit :

Ta technique est bien meilleure que celle de ton maître mon garçon, mais lui, m’aurait déjà tuer.

Comment pouvez vous en être si sur ?

Il sais utiliser son cosmos lui, mais apparemment pas toi.

Et alors ?

Tout mes mouvement dépendait du cosmos cher ami, cela prouve que tu est très puissant si tu arrives à résister sans ton cosmos. Mais si tu continue à le laisser de côté, je vais te tuer facilement, crois moi.

Ne me dites pas ce que je dois faire !!!

Plus d’un chevalier se sont cassé les dents entre mes deux poing et la plupart sont morts. Je vais entrer dans la phase de puissance cosmique, on verra ce que tu vaut !

Je suis prêt !

L’Ours brûla son cosmos, sa puissance était immense et il savait l’utiliser. Le maître regarda son élève l’encourageant à utiliser lui aussi son cosmos. Deathmask se concentra à son tour et il commença à brûler son cosmos. Sa puissance était remarquable, elle dépassait de loin celle de l’ours. Le chevalier n’en croyait ses yeux, un gosse de 15 ans était bien plus fort que lui. Il avança avec la volonté de tuer son adversaire. Il se stoppa net devant Deathmask et hurla :

Que la griffe de l’ours te terrasse !

L’attaque de son adversaire alliait force physique et cosmos à la perfection. Alors que le chevalier allait toucher sa cible, une lumière dorée sépara les deux combattant avec violence. Ils tombèrent tout deux et la lumière s’affaiblit. Le plastron du Cancer était entre eux. Deatmask se releva et il courut vers la partie de l’armure d’or. Il la frôla du doigt et elle vint se poser sur son corps. Deathmask sentait une puissance entrer en lui. Il senttait également un savoir pénétrer son esprit.

Le maître se leva, fier de son disciple. Il lui hurla :

Maintenant tu connais la première attaque de l’armure, utilises la !

Cancer Claws !!!

Des pinces de crabes sortirent du poing de Deathmask, tous sans exceptions touchèrent le chevalier de l’ours. Ce dernier recula essayant de parer les coups sans grand succès. Un foi l’attaque terminée, il se stoppa, fixe.

Je vais te …..

A peine avait il commencer de parler que son armure tomba en morceau. Le cosmos qu’il déployait retombait au sol comme les débris d’armure. Il se mit à genoux et dit

Non, c’est impossible, comment un enfant a t il pu me battre.

Deathmask sourit devant sa première victoire contre un chevalier. Le maître s’approcha de l’Ours et il lui glissa quelques mots inaudibles à l’oreille. Le chevalier se leva et il se dirigea vers l’adolescent. Il lui tendit la main et il donna une bague à Shuna.

C’est la bague du cosmos. Elle est unique. Elle te permettra de maîtriser ton cosmos avec plus de facilité et plus de précision. Gardes la avec toi et tu te souviendras de ce jour à jamais. Quand tu sera devenu chevalier d’or, promet moi de venir me libérer de l’armure de l’ours, s’il te plait .

Si rien ne m’en empêche, je le ferai avec plaisir. Merci pour cette bague. Elle mes sera très utile vous pouvez me croire.

Le vieux maître fit signe à son élève de demander les indications. Ce dernier fit oui de la tête et il rattrapa l’ours.

Chevalier !

Oui ?

J’ai besoin des indications pour trouver mon prochain adversaire.

Bien entendu, c’est au soleil levant que tu devra combattre le samouraï du crépuscule.

Deathmask prit note des indications de l’ours et il parti après l’avoir une fois de plus remercier. Le maître sourit à son élève et il montèrent le camps pour se reposer déjà un petit peu.


Après ces quelques jours de repos, ils redescendirent de la montagne pour continuer cette formation bien spécifique. Diego expliquait à son élèves que l’attaque qu’il venait d’apprendre était sans doutes celle qu’il utilisera le moins quand il sera devenu un chevalier d’or. Il lui disait que bien qu’elle réussisse à terrasser un chevalier de bronze, elle serait inefficace face à de nombreux adversaires. Ils discutèrent de nombreuses heures sur le bienfait de cette attaque mais aussi de l’utilisation des parties d’armures. Shuna écoutait chacun des mots de son maître, sachant pertinemment que tous avaient une certaine importance dans leurs globalité. Une fois que le sujet de conversation fut épuisé, il n’avait même pas encore parcourut la moitié du chemin. Shuna avait compris dès le départ que son adversaire serait un samouraï japonais. Le temps passait avec lenteur quant on faisait chaque jour la même chose, la marche, encore la marche et toujours la marche, comme dans un élan machinal et impossible à arrêter. Cela faisait quant même quatre mois qu’ils marchaient tous les deux en direction du japon. Le maître lui ne semblait pas pouvoir se lasser d’une quelconque tâche tant sa patience était grande. Cela était sans doutes l’une des choses qui l’impressionnait le plus dans son vieux maître. Deathmask savait qu’il ne pourrait jamais être aussi patient. Mais il s’accrochait à son maître pour ne pas craquer.

Ce fut seulement après 8 mois qu’il mirent le pied sur le sol japonais. Première victoire dans cette deuxième épreuve. Mais il restait le plus difficile à faire. Trouver et battre le mystérieux samouraï qui protégeait une des 7 autres parties de l’armure du Cancer. Deathmask utilisa la même méthode qu’en Russie. Il questionna tous ceux qu’il croisait dans l’espoir de trouver une réponse. Au bout d’un mois de recherche sans relâche, il apprit qu’un Samouraï à la retraite pourrait peut être lui donner des informations sur celui qu’il recherchait. Comme à son habitude, Diego n’aida pas son élève à trouver l’adversaire en question. Il voulait que son disciple sache trouver la source de son problème le plus rapidement possible et avec le plus de détermination possible. il estimait que si un chevalier n’était pas totalement autonome, il mourra sans avoir jamais pu servir sa déesse.

Shuna se dirigea donc vers le temple qu’un vieillard lui avait indiqué comme repère d’un ancien samouraï. Le bâtiment ressemblait beaucoup au temple Shuaï dans lequel il avait trouvé le pouvoir du Masque de Mort. Des dorures brillait de mille feu comme pour empêcher les démons d’entrer dans la demeure. Diego resta sur ses gardes comme guidé par un pressentiment profond et dangereux. Deathmask se retourna et il demanda :

Mon maître, quelque chose ne va pas ?

Nous ne sommes pas seules, reste prudent, je n’aime pas ça.

Bien monsieur, mais qu’est ce qui vous fait croire que nous ne sommes pas seuls ?

Pas le temps de bavarder, entres et fais ce que t’as à faire compris ?

Oui, maître.

Shuna pensa sincèrement que son maître exagérait ce pressentiment. Mais d’un côté , l’endroit n’inspirait pas confiance et il vaut mieux en faire trop que pas assez. Deathmask entra donc dans le temple. Comme dans tout les lieux sinistre, la porte grinça lentement et longuement. Un homme était à genou devant une étrange armure. Une puissance rare et constante émanait de son corps sans aucune discontinuité ; Il était dangereux et ça se voyait comme le nez au milieu du visage. Shuna fit un pas, le bruit résonna comme dans l’infini. L’homme se dressa et en un seule geste, il alluma toutes les torches entourant l’unique pièce du bâtiment. Deathmask avait peur, cela se faisait de plus en plus rare depuis qu’il travaillait avec Digo mais il ressentait les petit picotements sur son corps ainsi que les frisson que parcourait son âme. Il perçu en cet étranger une chose étrange, ce n’était ni du cosmos, ni toute autre forme de puissance. C’était de la haine, comme si il haïssait tout être vivant. Il se retourna et dit :

Tu veux quoi gamin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:23

Deathmask pris son courage à deux mains et il répondit avec un arrogance débordante :

Des infos vieillard !

L’homme ricana de la réponse de Shuna et il reprit :

Si tu ne veux rien d’autre ça ne te coûtera que la vie.

Ca tombe bien, je n’ai pas peur de mourir.

Diego semble avoir trouvé quelqu’un à sa hauteur .

Vous connaissez Diego ?

Qui ne le connais pas Deathmask.

Je ne me rappelle pas vous avoir donné mon nom !

A quoi bon recevoir ce que l’on possède déjà.

Vous êtes le Samouraï du Crépuscule ?

Exactement, je vois qu’on t’as déjà parlé de moi,…

Donnez moi la partie de l’armure du Cancer !

Quelle impolitesse petit, il te faudra la mériter. Mais je ne pense pas que tu sois à ma hauteur, essayes déjà de combattre le 28 Samouraïs qui entourent ton vieux maître devant la porte.

Deathmask courut vers la sortie et il défonça la porte dans un excès de rage. Il décolla et appela la partie d’armure en sa possession. Le plastron se plaça directement sur le torse de l’adolescent. Toujours pendant son saut, il hurla :

CANCER CLAWS !!!!!!!

Les pinces s’abattirent sur les Samouraïs avec puissance. Ils tombèrent tous les uns derrières les autres, et quand l’attaque se termina et quand Shuna posa pied à terre, seulement trois de ses adversaires étaient encore debout. L’un d’entre eux était archer, l’autre Hallebardier et le dernier avait deux nunchakus. Ils étaient en position de combat. Deathmask sentait en eux un puissance comparable à celle du vieil homme résidant dans ce temple. Ils étaient tout les quatre parfaitement complémentaires.

Les trois chevalier japonais chargèrent en même temps. Deathmask esquiva facilement et il riposta aisément et avec précision. Ils tombèrent, même pas blessé, juste à cause d’un déséquilibre. Cette fois ci, Shuna mena l’offensive et ses attaques firent mouche. L’acher succomba déjà aux assauts. Sa résistances était très basse. Les deux autres semblait juste commencer à s’amuser. Il chargèrent, leurs armes en avant. Et, au moment où ils auraient du atteindre Deathmask, ils furent propulsés par une vague de cosmos d’or. Diego venait de les abattre d’un seul coup et pour de bon. Il s’approcha de son élève et dit :

C’était de la folie, ne restons pas ici.

Maître, une partie de l’armure est ici, je vais la récupérer.

Comme tu veux mais c’est un risque inutile.

Aucun risque n’est inutile, sinon ce ne serait pas un risque.

Arrêtes de me contredire avec mes propres paroles .

Ils allaient une fois de plus titiller les mots qu’ils employaient quand le Samouraï du crépuscule sortit . Il avait deux katanas en main. L’un symbolisé par le soleil et l’autre par la lune. Il chargea sans tardé et il trancha net Diego à la gorge. Deathmask hurla son désespoir et il le transforma en cosmos. Il frappa le Samouraï avec son cosmos, le tuant d’un seul coup. Le corps de son adversaire se décortica dans les airs dans de multiples giclées de sang. La Ceinture d’or tomba par terre et il la ramassa en pensant à son défunt maître. L’armure s’accrocha à lui et il sentit pour la deuxième fois savoir et puissance entrer en lui. Comme pour le premier morceau, il apprit une attaque qui se révéla très utile pour sauver son maître.

Deathmask se releva et il hurla :

Seiki Shei Mi Meika Ha !!

Shuna tomba, absorbé par les ombres dans une direction qui lui était encore inconnue

Deathmask finit par touché ce qui semblait être le sol. l’endroit dans lequel il se trouvait était très étrange, on ne pouvait pas distinguer le ciel de la terre. Il se releva avec des courbatures marquant les efforts qu’il avait fourni. Il vit non loin de lui de l’eau. Il s’en approcha et il vit qu’il était un adulte. Pour la troisième fois de sa vie, il avait vieillit en quelques secondes. Sa musculature était développée, ses cheveux toujours aussi ébourrifés et, il ne vit qu’un seul véritable différence, c’était la date qu’indiquait sa vieille montre. Il regarda et il n’en cru pas ses yeux tant cela était énorme. On était le 23 juin 1986, la veille de son anniversaire marquant ses 23 ans. Il n’avait pas vieillit prématurément comme il le croyait, le temps s’était écoulé à une allure folle.

Shuna inspecta minutieusement les alentours en espérant trouver quelque chose de rassurant voir de familier. Il ne voyait presque rien. Alors qu’il allait sombrer dans le désespoir, des lumières dorées attirèrent son attention rapidement. C’était sans nul doute des attaques de chevaliers d’or ou alors une armure qui appelait les autres parties. Il compris donc que le reste de l’Armure d’or du Cancer se trouvait en ces lieux lugubres. Sans la moindre hésitation il commença à courir vers la lumière la plus proche de lui.

Deathmask pensait à ce que pouvait être cet endroit en courant vers la troisième partie d’armure. Il songea à un pays oublié, à un île, il pensa même qu’il traversait les restes du continent de Mü, créateur des armures.

La noirceur l’entourant se dissipait au fur et à mesure qu’il courait, et à peine deux heures après son départ, il pouvait observer l’étendue du pays. L’ombre et la puissance émanait des terres à tout instant, on entendait au plus profond de soi le âmes tourmentées hurler leur souffrance. Le lieux lui paraissait étrangement familier, comme si il l’avait déjà traverser. Il réfléchisa en prenant une petite pose et il se rappela avec exactitude le moment où il ressentit cette même sensation de mal être . C’était au moment où il plaça le Masque de mort sur son visage. Il reçu autant de force que de malheur, cette même force et ce même malheur était presque tactile en ces lieux tant il était perceptible. Au fur et à mesure de son raisonnement interne, Deathmask pensait de plus en plus que le masque fut créer ici même. Mais il ne comprenait pas vraiment pourquoi il fut appelé le Masque de Mort. Il n’avait rien de mortel hors mis le pouvoir qu’il pouvait transmettre. C’est à cet instant pile que Shuna compris que l’endroit dans lequel il se trouvait n’était autre que l’enfer. Cela expliquait avec une précision chirurgicale la totalité de ses sensations. Le nom de Masque de Mort venait du fait qu’il fut forgé au sein même du Royaume des morts. Bien d’autres sensations et bien d’autres questions vinrent perturber la quiétude de son esprit sans même pouvoir espérer en trouvé raison ou réponse. Deathmask arrêta donc de penser et il se résigna à agir pour obtenir l’armure d’or et ainsi sortir de ce terrible royaume.

Mine de rien, il arrivait déjà auprès de la première source de lumière. Il s’agissait du masque du Cancer. C’était la partie qu’il était sensé obtenir auprès de son maître qui était mort. Il posa la main sur le masque et ce dernier se posa sur son visage. Deathmask sentit quelque chose en lui et il s’effondra.

Il ouvrit les yeux et il aperçu devant lui l’âme de son maître, Diego. Ce dernier approcha son élève et il dit :

Deathmask, il était prévu que tu arrives en enfer mais pas vraiment de cette façon.

Maître vous êtes en vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:23

Pas exactement, tu vois mon âme. Seule celui qui possède le pouvoir du Masque de Mort peut voir ainsi les âmes.

Il n’y a aucun moyen de vous ramener à la vie ?

Il faudrait être un dieux pour réalisé un tel acte. Saches que la Cloth box du Cancer t’attends au sanctuaire, le reste de l’armure tu devra le trouver en ces lieux maudits des dieux.

J’y arriverai mon maître.

Tu maîtrise à présent la Nécromancie, magie des mort. Aucun chevalier ne pourras te vaincre tant que tu utilisera ce pouvoir avec sagesse.

Je serai à la hauteur de votre espérance.

Je suis fier de toi Deathmask. Tu as accomplit ce que peu de personne peuvent se vanter d’avoir un jour espérer faire. Ton pouvoir est démesuré et l’armure d’or te reviens de plein droit.

Je ne suis pas vraiment sur de pouvoir tout assumer seul monsieur, ce seras trop lourd pour mes épaules ;

Rien n’est trop lourd pour un chevalier d’or. Tu pourras toujours me rendre visite ici en cas de coup dur, mais je ne pourrai en aucun cas influencer tes décisions. Je t’avais dit un jour que je te montrerai la porte de ta destinée au sein de la chevalerie, il n’appartient qu’à toi de l’ouvrir. Maintenant, trouves les jambières et les brassards. Si tu les obtiens, tu gagneras le pouvoir de retourner vers l’extérieur. Tu arriveras dans la maison du Cancer au sein du Sanctuaire. Je te souhaite bonne chance. Adieu Chevalier !

Adieu mon maître, je passerai vous revoir dès que possible,…..

L’âme se dissipa et Deathmask se retrouva encore une fois seul. Il savait ce qui lui restait à faire, et la disparition de son maître l’encourageait à poursuivre sa quête même si il devait y laisser la vie. Le valeur de la chevalerie d’Athena entrait peu à peu en lui, comme si Diego avait tout prévu même dans sa mort. Il ne restait donc que quatre partie à obtenir. Les seules lumières que l’on apercevait en ce sinistre lieu étaient celles des parties de l’armure d’or du Cancer, il était donc assez facile de les repérer.

Deathmask avança en direction de la prochaine partie de l’armure. L’Enfer était immense et, aux yeux de Deathmask, il était à la limite de l’infini. Les seules être qu’il croisait était des âmes en file indienne qui se dirigeait vers un château qu’il serait approprié de qualifier de glauque. Shuna poursuivit son chemin dans les étendues du royaume d’ Hadès. A un moment donné, Deathmask regarda sa montre comme par habitude. Il fut étonné de voir que l’heure n’avait pas changé. Il vérifia les piles mais elles étaient encore bonne. Il en couclu donc que le temps était arrêté. C’était parfaitement étrange quant on n’y connaissait rien au cosmos, mais cela lui paraissait presque normal vu les circonstances. Il poursuivit sa route pendant qu’il réfléchissait à ce que la nécromancie pouvait lui apporter.

Il finit enfin par trouver la jambière droite, mais, évidemment, elle était gardée. Le chevalier se dressant entre lui et son du était imposant et surtout, il paraissait puissant. Son cosmos n’avait strictement rien à voir la dedans, il était tellement barraqué que l’on pourrais facilement le confondre avec le reste de la montagne.

Deathmask approcha vaillamment de son adversaire et il dit :

Laisse moi prendre ce morceau d’armure et ta vie sera épargnée chevalier !

Je suis déjà mort.

Ca arrive, laisse moi quant même passer ok ?

Qui es tu ?

Je suis Deathmask, Chevalier d’or du Cancer et je viens récupérer cette partie de mon armure.

C’est Diego le chevalier du cancer ! Tu mens

Diego est mort, je suis son disciple. Je porte déjà trois morceau de l’armure et il me faut récupérer le reste.

Diego m’a fait promettre que je devrais te tester. En garde chevalier !

Le chevaliers de l’enfer chargea vers Deathmask. Celui-ci esquiva et riposta. Les deux adversaires enchainaient leurs coups avec précision et rapidité. Les deux homme semblait être de force égale bien que aucun d’entre eux n’avait encore utilisé son cosmos. C’est Deathmask qui ouvrit le bal en envoyant ses terribles Cancer Claws. L’armure de son adversaire partit en lambeau. Les morceaux tombaient sur le sol et le sang maculait déjà le torse du géant défenseur de la jambière du Cancer. Mais cette perte ne découragea pas le défenseur qui riposta avec une attaque dont le nom était « Les flammes de l’enfer ». L’attaque toucha violemment le bras gauche de Deathmask, lui infligeant une terrible blessure. Son sang coulla le long de son bras avant de tomber sur le sol goutte par goutte. Le chevalier de l’enfer s’arrêta et dit :

Tu mérites de récupérer ton bien. Détruire mon armure n’est pas chose aisée, me blesser l’est encore moins, je ne tien pas à te retarder dans ton devoirs. Prends la jambière et rejoins le point suivant.

Ok, mais qui êtes vous réellement ?

Tout ceux qui protège les morceaux de l’armures en enfer sont les générations de Chevalier d’or du cancer précédant Diego. Quand il te faudra laisser ton armure au suivant il te faudra procéder de la même façon. Gardes ça en mémoire.

Bien, merci et au revoir !

Au revoir Deathmask, Chevalier d’Or du Cancer, n’hésites pas à nous demander conseil si le besoin s’en fait ressentir.

Je n’hésiterai pas une seule seconde monsieur.

Deathmask allait se remettre en route quand l’ancien chevalier d’or du Cancer le rattrapa et lui dit :

J’avais oublié quelque chose de primordial.

Il attrapa le bras de Shuna et il purgea et soigna la blessure . Une fois la guérison terminée, il adressa à nouveau la parole au jeune chevalier d’or :

Tu dois te faire soigner le plus vite possible lorsque tu es blessé ici. L’air est emplit par le pouvoir suplit de la mort. Tu mourrais dans d’atroce souffrance et ce n’est pas ce que je te conseillerais d’essayer. Bon nombre de chevalier aussi vaillant que toi n’ont pas pris en compte cette mise en garde, aucun n’a pu sortir de l’enfer. Le seul à avoir réussit est ton maître, Diego .Il est sortit d’ici avec de multiples lésions. On ne sait pas vraiment comment il a fait mais il l’a fait et c’est le principal. Promets moi de ne pas risquer ta vie de cette façon .

Je vous le promet.

Ceci n’est pas une promesse digne de la chevalerie. Jure le sur ton Dieu ou ta déesse !

Je jure de ne pas prendre ce risque, qu’Athéna soi celle qui m’empêche de commettre cette folie.

C’est mieux Chevalier ! Maintenant part et fais en sorte de ne nous revoir que par nécessité et non pour habiter ici !

Oui Monsieur ! Au revoir !

Le chevalier du Cancer regarda son successeur partir au loin. Il le fixa et pensa

* Qu’Athena te protège mon garçon. *

Shuna poursuivit donc ses péripéties au cœur de l’enfer. Il avait mémorisé tout ce que l’ancien chevalier du Cancer lui avait dit. Le problème des blessures était vraiment inquiétant, il ne pouvait pas se permettre d’être touché.

Au bout d’une longue marche vers le signal lumineux le plus proche, Deathmask avait fait le tour de la gravité du problème. Il n’avait pas la moindre idée pour se protéger de la malédiction des enfer mais il gardait l’espoir d’esquiver les attaques de ses adversaires. Après ces pensées pour les problèmes, il réfléchit sur ce que lui avait apporté la jambière à part du poids sur la jambe droite. Il n’avait ressentit aucune forme de puissance entrer en lui, ni aucune connaissance. Il n’arrivait pas à comprendre réellement en quoi elle serait utile.
Après un moment, il songea aux cours de son défunt maître

~ Flash Back ~

Le début de l’entraînement de Deathmask venait à peine de commencer quand il vit pour la première l’armure qui lui était promise. Diego la fit sortir de la Cloth box et il montra à son disciple chacune des parties de l’armure d’Or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:23

Le masque te donnera le savoir d’un ancienne magie, le plastron, te donneras la première de tes attaques, la ceinture te ceindra avec l’enfer. As tu compris jusque là

Oui maître, c’est très claire.

Les jambières et les brassards sont spéciaux, leurs pouvoirs ne ressortiront que si ils sont en paire. Il ne te seront d’aucune utilité seul. Ils seront même une sorte de fardeau. Les jambières te donneront l’agilité et les brassards la protection magique complémentaire au masque. Vu ,

Parfaitement.

N’oublies jamais ça, çà te seras plus utile que tu le pense.

Bien mon maître, je tâcherai de ne jamais l’oublier.

~Fin du Flash Back ~

Quand il se souvint enfin de cette journée, il ne se posa plus de questions sur l’armure. Le temps de songer à tout cela, il arrivait déjà auprès de son prochain adversaire.

L’homme qui veillait sur un des brassards de l’armure du Cancer était de corpulence moyenne, voire maigre. Il n’inspirait pas réellement la puissance, mais il savait tout de même créer un certaine crainte lorsque l’on posait son regard sur lui. Il était assez petit, et il portait la même armure que le chevalier précédant. C’était la réplique de l’armure du cancer mais en noir. Il se retourna et dit :

Bonjour jeune homme.

Bonjour, je viens chercher la partie de l’armure du cancer qui est mise sous votre garde monsieur. Acceptez vous de me laisser la prendre ?

Tu es bien le disciple de Diego alors.

C’est exact, il est mort et il m’a fait promettre d’obtenir l’armure pour sortir d’ici et ensuite faire mon choix.

Je le reconnaît bien là ; Quel est ton nom ?

Deathmask

Je vois, si ça peut te rassurer, tu ne va pas me combattre.

Comment jugerez vous de mon aptitude à porter l’armure alors ?

La véritable force n’est pas physique, mais mentale.

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous, je dirais plutôt qu’il y a plusieurs formes de puissance qu’il nous faut maîtriser.

Bien, tu as passé la première des deux énigmes que je pose. Je ne te jugerai que sur ta façon d’être et non ta façon de combattre. Alors, tu va me dire ce que tu pense d’Athena.

Athena est la déesse de la terre, cette terre qui est sans arrêt menacée. Elle n’a jamais hésité à risquer sa vie pour cette planète. Et c’est en ça qu’elle mérite protection. Elle, elle protège le monde du danger pendant que la chevalerie dois l’éradiqué. Si jamais elle disparaissait, la perte sera celle de l’humanité entière. Elle tout, vie et mort mais surtout l’espoir de survie de tout une humanité.

Tes pensées sont pures et ta puissance est démoniaque. Tu es la propre réincarnation du Cancer. Il est à la fois le bien et le mal mais dans un seul esprit. Il te faudra prouver ta puissance auprès d’un autre chevalier du Cancer, tu m’as convaincu.

Merci monsieur.

Deathmak s’approcha du brassard gauche, il le toucha et la partie d’armure se hissa sur le membre de Shuna. Il ne lui manquait plus que deux partie de l’armure. Il s’approcha du chevalier et dit :

Vous êtes quelqu’un de sage , vous avez du être un grand chevalier.

Pas réellement, je suis mort le jour de mon sacrement en tant que chevalier. Mais, n’oublie pas une chose, parfois, la diplomatie sera plus efficace que le combat.

Je garderai cela à l’esprit, au revoir.

Adieu petit, reste toi même et tu réussiras.

Deathmak se remit en marche vers une autre partie de l’armure. Sa marche fut monotone et dénuée de tout intérêt. La lumière d’après étant extrêmement proche, il y arriva rapidement.

Le Chevalier veillant sur le deuxième brassard était assis devant, figé. Deathmask approcha et l’homme ouvrit les yeux . Il prit la parole :

Si tu es ici, c’est que tu veux ce brassard n’est ce pas ?

C’est exact, vous allez me le donner ?

Non, tu devra l’attraper avec ton esprit.

C’est de la télékinésie ?

Pas forcément, il faudra que tu trouve en toi les capacités permettant de le déplacer sans jamais le toucher.

Hum,…

Assis toi, et essaye.

Bien.
Deathmask s’assit et il fixa le brassard, essayant d’exercer une force télékinésique sur l’objet. Ce fut sans succès. Il essaya ses attaque de cosmos sans jamais déplacé le morceau. Il ne savait pas quoi faire et cela l’énervait. Après quelques temps de réflexion profonde sur lui, il repensa à une phrase de son maître ; « Etant l’élu de l’armure, tu pourras l’appeler à tout moment. » Deathmask regarda fixement le brassard et il dit :

Brassard droit de l’armure du Cancer, viens à moi !

Le brassard fonça vers Shuna et il s’installa sur le bras droit de son nouveau propriétaire. L’autre chevalier regarda Deathmassk la fierté à l’œil :

Bien, tu as trouvé. La plus grande de tes capacité n’est pas forcément la plus cachée. N’oublie pas qu’avant complexité il y a simplicité. Cela te servira pour plus tard.

Je ne pensait pas que cela pouvait être aussi simple. Merci beaucoup, je tirerai à coup sur profi de votre enseignement.

Les deux hommes se saluèrent et Deathmak reprit sa route. Il se rendait compte que chacun des chevalier du Cancer lui avait donné un partie de ce qu’il fallait savoir pour être le chevalier polyvalent parfait. Il avait à présent acquis toutes les techniques dont il avait besoin. Il ne lui restait plus qu’un seul adversaire avant d’être réellement devenu le Chevalier d’or du Cancer. Il avança avec détermination vers la dernière des lumières qui éclairaient l’enfer. Il sentait que l’aboutissement de son travail approchait enfin ; il avait hâte de rencontrer le dernier des chevalier gardien de l’armure du cancer. Après cette pensé extrêmement positive, il trouva enfin le dernier morceau de l’armure.

Diego, son maître était devant lui, une armure sur le dos. Il se prosterna devant son élève et il dit :

Je te félicite d’être arrivé jusqu’ici cher Deathmask. Je vois que mes enseignements ne furent point vain.

Maître, je suis heureux de vous revoir.

Moi aussi, mais les circonstance nous amène à l’affrontement.

Sans nul doute possible mon maître.

Je vais te laisser une faveur, tu peux déjà revêtir la dernière partie. Tu m’affronteras après d’accord ?

Oui.

Deathmask toucha la jambière et elle vint se coller à sa jambe. Deathmask sentit un puissance immense qui semblait ne jamais pouvoir atteindre son paroxysme. Il se sentait bien, comme ressuscité. Son bonheur ne pouvait égalé cette sensation tant elle était démesurée.

Il prit le contrôle de la puissance et il la réduit. Il s’avança vers son maître et dit :

En garde mon maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 19:25

En garde Chevalier !

L’affrontement commença. Poings et pieds volaient, fracassant tout sur leurs passage. La vitesse et la force dégagée par chacun des combattant était prodigieuse. Quant l’un prenait l’avantage, l’autre semblait se ressaisir avant de contre attaquer et redresser la situation périlleuse dans laquelle il se trouvait. Le rythme ne décélérait pas, il accélérait.. Les riposte se faisait de plus en plus violente, les cris de douleurs était d’une rare intensité. Les deux hommes semblaient être les deux personne qui voulaient le plus tuer l’autre. Diego envoya une première attaque de Cosmos. C’était les Cancer Claws. Deathmask réagit assez vite en plaçant le Necromantic Shield. Les attaques furent renvoyées vers le lanceurs . Sans même attendre, Shuna concentra son cosmos jusqu’à son maximum avant d’envoyer une terrible attaque : Le Soul Eater. La vie de Diego fut petit à petit absorbé par Deathmask. Le maître tomba au sol, marquant ainsi la fin de l’affrontement. Deathmask s’approcha de son maître et dit :

Maître, je ne voulais pas vous faire tant de mal,…

Ne t’en fait pas, les mort ne ressentent plus la douleur.

Ouf je suis soulagé d’entendre ça.

Je suis fier de toi, tu es celui que j’ai toujours cherhé. Tu es celui que j’ai toujours voulu aimer. Sans toi, une maison du sanctuaire serait vide. Sors d’ici et prête allégeance à la déesse Athéna.

Oui maître, c’était ce que je voulais faire de toute façon .

Les deux hommes se sourirent et Deathmask demanda :

Comment je suis sensé sortir ?

De la même façon que pour entrer cher élève.

Bien, à la prochaine !

Deathmask concentra son cosmos et il utilisa la Vague d’Hadès pour retourner au monde normal. Il atterrit dans la Maison du Cancer dans le sanctuaire. Il sortit du lieu , un haie d’honneur formée des onze autres chevaliers d’ors se forma pour lui indiquer le chemin. Une femme était au bout de cette haie d’honneur. Sans même lui laisser le temps de pronocer un mots, Deathmask s’agenouilla et il déclara :

Athena, ma puissance est vôtre, je serai votre protecteur à jamais. Mon armure sera votre épée et ma vie sera votre bouclier. Tels sont les paroles du Chevalier qui vous prête allégeance dans l’espoir de se voir convier une mission de cette ampleur. Je m’en remets à votre jugement divin .

Athena sourit à Deathmask et elle dit :

Que ta volonté sois faite et que tes engagements sois respectés Chevalier d’ Or du Cancer !


Voilà ma petite histoire est finie ( ne dites pas que vous avez tout lu, vous mentiriez ^^) j'attends vos petites infos vis à vis de l'histoire de ce pilote. Tout à été édité (mes deux erreurs) voili
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hyui
Admin Tout puissant
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 32
Race : Natural
Experience : 1900/1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 08/02/2007

Stats personnage
PV:
250/250  (250/250)
PA:
250/250  (250/250)
XP:
1900/1900  (1900/1900)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 20:22

Hum... J'avoue, je n'ai lu que les trois premiers post de ton histoire que je vois plus comme étant un RP TesT que l'histoire du personnage. Donc, je ne sais pas trop pour les autres mais je dirais ok pour le TesT RP même s'il ne s'agit pas d'un RP sur le thème de Gundam. Après que tu ne connaisses pas Gundam Seed / Gundam Seed Destiny, je vais voir pour quelques sites regroupant des informations sur son personnage et son histoire.

Gundam Seed sur Wikipedia

Gundam Seed Destiny sur Wikipedia

Shinn Asuka sur Wikipedia

Gundam Seed sur Gundam France

Gundam Seed Destiny sur Gundam France

Shinn Asuka sur Gundam France

Gundam Seed sur Gundam Master

Gundam Seed Destiny sur Gundam Master

Shinn Asuka sur Gundam Master

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 26
Date d'inscription : 12/12/2006

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Lun 4 Juin - 23:01

Oh putain ... Je sens que tu vas pas aimer ce que je vais dire =/

Si ce texte est réellement de toi, ça nous prouve que tu sais RP, aucun problèmes là dessus. Mais le Post RP à deux fonctions principales. La première est de savoir si tu sais RP, comme ce que tu as fait, mais en même temps il montre ton aptitude à incarner le personnage choisi. Bah oui, il se peut que tu arrives moins bien a RP avec Shin plutôt qu'un autre ... Et ton post RP est très loin de nous renseigner là dessus =/

Aussi, a moins d'une étude intensive de Shin, tu n'ariveras pas à reproduire ses tics et mimiques, attitude, etc. ça me gène quelque peu ...

M'enfin je suis d'accord pour te donner le Perso, une fois que l'histoire sera faite. Cependant nous pourons revenir sur notre décision et t'empêcher d'incarner plus longtemps le ptit Asuka.

Bref, bonne chance pour la suite, je laisse le chan libre aux autres membres du staff pour te valider, puisque je risque d'être absent durant quelques petits temps ... Je ne ferais que de brèves apparitions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-ball-rpg.heavenforum.com
Kira Yamato
Admin Tout puissant
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 36
Race : Coordinateur
Experience : 1900 Exp
Niveau : 20
Date d'inscription : 07/02/2007

Stats personnage
PV:
250/250  (250/250)
PA:
250/250  (250/250)
XP:
1900/1900  (1900/1900)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Mar 5 Juin - 1:20

Personnellement, je trouve qu'il fait un bon RP, mais je me demande si il s'est pas trompé de site, parce c'est du Saint seiya ce qu'il a fait la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hyui
Admin Tout puissant
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 32
Race : Natural
Experience : 1900/1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 08/02/2007

Stats personnage
PV:
250/250  (250/250)
PA:
250/250  (250/250)
XP:
1900/1900  (1900/1900)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Mar 5 Juin - 8:41

Bof, lorsqu'on demande un post RP, c'est juste pour voir le niveau qu'on a et le sien est excellent =) Après il y a aussi une partie pour voir s'il connait bien le personnage mais avec les sites que je lui ai passé, je pense qu'il devrait pouvoir cerner un peu plus le personnage de Shinn Asuka.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Mer 6 Juin - 14:00

Citation :
Si ce texte est réellement de toi, ça nous prouve que tu sais RP, aucun problèmes là dessus.
Oui il est de moi ^^

Citation :
Cependant nous pourons revenir sur notre décision et t'empêcher d'incarner plus longtemps le ptit Asuka.

A vous de voir ^^ Si celà pose trop de problèmes, je ferai autre chose,...

Citation :
Personnellement, je trouve qu'il fait un bon RP, mais je me demande si il s'est pas trompé de site, parce c'est du Saint seiya ce qu'il a fait la.

Non,non je ne me suis pas trompé, c'était simplement histoire de m'amuser et de montrer mon rp pas pour faire une quelconque histoire vis à vis du personnage ou de la série.


Citation :
Après il y a aussi une partie pour voir s'il connait bien le personnage mais avec les sites que je lui ai passé, je pense qu'il devrait pouvoir cerner un peu plus le personnage de Shinn Asuka.

Je vais commencer à visiter tes sites dès maintenant. merci de me les avoir fourni, ce sera très instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Faith
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Race : Coordinator
Experience : 1900
Niveau : 20
Date d'inscription : 03/06/2007

Stats personnage
PV:
350/350  (350/350)
PA:
350/350  (350/350)
XP:
0/3000  (0/3000)

MessageSujet: Re: Shinn Asuka   Mer 6 Juin - 19:32

Histoire du Personnage :


Né le 1 er Septembre CE 55, Shinn Asuka est un coordinator ayant vécu sa tendre enfance à Orb avec ses parents et sa petite soeur. famille soudée et brillante, ils mènent tous une vie heureuse. En l'an CE 71, l'alliance terrestre décide d'attaquer Orb qui avait pourtant garder une entière neutralité lors des anciens conflits. Les combats font rages à l'intérieur de la colonie, le feu, les échanges de roquettes, les MS volant en éclats devant les familles malheureuses et désenparées. Les assaillants gagnaient du terrain, les quelques forces que pouvaient déployer Orb étaient plus que largement insuffisante. l'ordre d'évacuation est lancé. Les Asuka prennent le strict minimum et partent rapidement. La soeur de Shinn pleurait en courant vers les issues de secour :

Mon téléphone, je n'ai pas mon téléphone.

Attendri, et surtout assez près de chez lui pour se le permettre, Shinn décide de partir en arrière pour rendre le sourir à sa cadette. Il court et rentre dans la maison, se saisit à pleine vitesse du cellulaire puis ressort. A cet instant précis, une pluie de balle et de roquettes percutte la route sur laquelle sa famille était en train de l'attendre. Les corps divisés et déchirés de sa famille volaient irrémédiablement dans les airs avant de retomber dans un fracas de craquements osseux. Désespoir et tristesse, émotions infinies que même la génétique ne pouvait perfectionner. A genoux, les larmes coulant le long des ses pâles joues démontraient sans nul doute cette capacité émotive de toute la race humaine. Les naturals venaient de lui prendre ce qui lui était cher et indispensable. Rien ne pouvait réellement ou imaginairement lui rendre ce bien plus précieux que l'or de l'univers. Le cellulaire à la main, entier, sa porte vers la survie, la cause de sa survie, la cause de leurs mort,..... Quelques jours passèrent, dans la solitude et la mélancholie des jours passés. Fugitif aux yeux de l'assaillant et coordinator dans l'âme, Shinn se relève et contacte l'armée de ZAFT dans laquelle il s'enrôle. Après quelques tests, les dirigeant du ZAFT comprennent qu'ils ont trouver peut être le meilleur pilote de MS de l'armée, voyant celà, ils décident de lui confier le Gundam Impulse, véritable engin dévastateur pour tout adversaire à celui ci. Fier de rentrer dans l'élite de la ZAFT, Shinn Asuka fait la connaissance de quelques autres talentueux pilotes. Il s'agit de Athrun Zala, Rey et Lunamaria. Athrun sera son principal rival et adversaire au sein de l'armée coordinator. Il prend d'ailleur un certain plaisir à le narguer lorsque celui ci commet des erreurs ou détruit sa MS. Ils en viendront aux mains à plusieurs reprises mais ils finirent par se supporter. rey, lui sera un de ses amis et Lunamaria est la seule personne avec qui il n'est jamais agressif. elle lui inculque une tendresse si grande qu'il finira par en tomber amoureux.

La guerre faisait toujours rage entre l'alliance et la ZAFT, une grande bataille s'était préparer et elle fit place au plus grand carnage que l'humanité aie pu connaître. Des millers d'hommes et de femmes se faisant face et s'entretuant pour quelques divergeance d'opinion. Des centaines de morts, des millions de dollards de dégats, des colonies détruites, un chao dans l'espace et sur terre. Cette bataille aboutit à une paix que se sont juré la ZAFT et l'Allianca Terrestre. Une Paix entre les natural et les coordinators, une paix entre tous.

Shinn se retira sur PLANT avec Lunamaria, ils se marièrent et ils prennent maintenant plaisir à instruire les nouveaux soldats à l'art de manier les Mobiles Suits de la ZAFT. Une phrase impure émane des deux acien adversaires : " Si tu veux préserver la paix, prépare toi à faire la guerre,......."

Voilà, j'ai mis ma touche personnelle à l'ensemble pour que j'accomode mon rp vis à vis du personnage. J'attends vos réactions impatiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinn Asuka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinn Asuka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» | Aide Moi à Devenir Plus Forte ! | Pv Spirit & Asuka
» [Exam Chuunin] Un volcan qui gargouillait! [pv Jisetsu Asuka]
» Ogawa Asuka
» Examen Chunin; Oda [Asuka et Aokiji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Règles, présentations et formalitées :: Présentations :: Présentation du personnage :: Présentation des membres de ZAFT-
Sauter vers: